mercredi 7 janvier 2015

Le réveil des Français, par Marc NOÉ



B
ien sûr que « Le Gaulois » ne partage pas les mêmes opinions que « Charlie Hebdo » sur un certain nombre de sujets… sur beaucoup, pourrait-on même dire.
Il n’empêche que, après l’attentat islamiste d’aujourd’hui, « Le Gaulois » apporte son soutien sans réserve à l’hebdomadaire satirique.
Par-delà les divergences de points de vue, c’est le combat anti-islamiste qui doit en effet primer. À tous les niveaux.
Christine Tasin l’a dit et redit : « L’islam est une saloperie ! ». Pour ses propos, après jugement, elle a été relaxée par la Cour d’Appel de Besançon. Alors, n’hésitons pas à répéter sans cesse cette vérité non condamnable. ¢

Les médias auront beau se faire l’échos de l’imam de Drancy venu sur les lieux de l’attentat pour nous expliquer que celui-ci n’a rien à voir avec l’islam, les Français ouvrent enfin les yeux. Il suffit de lire ce qui s’écrit sur les réseaux sociaux et d’entendre ce que disent les gens dans la rue concernant leur refus de l’immigration/islamisation.

E De ce point de vue, les « pseudo-politiques » de Hollande à Sarkozy vont-ils continuer encore longtemps de tergiverser lâchement à force de ne pas vouloir « stigmatiser » et de « ne pas faire d’amalgame » ?...

E La Mairie socialiste de Paris fêtera-t-elle toujours le ramadan tout en parlant de laïcité ?...

E Les enfants des écoles devront-ils être obligés de manger « halal » pour ne pas vexer les musulmans ?...

E Tolérerons-nous encore les plaintes contre les crèches et les sapins de Noël ?... alors que ces mêmes musulmans ne rechignent pas à recevoir la « prime de Noël » ?...

E Les morts et les blessés d’aujourd’hui seront-ils vengés ?...

Alors oui, les Français en ont marre ! Ils sont excédés de tant de veulerie devant une religion qui n’a rien à voir avec notre identité, avec nos racines et que certains essaient de nous imposer par le chantage, la culpabilisation et l’attentat.

Gageons que les élections départementales et régionales de cette année montreront le réveil des Français. ¢

Dernière minute - Une centaine de personnes était présente place de la République pour rendre hommage aux victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo. Un militant FN était également dans les manifestants. Un groupe d’une vingtaine de personnes s’agglutine alors autour de lui. Injurié et manquant de se faire lyncher, le militant FN est évacué par la police. Encore un ramassis d’imbéciles qui n’ont rien compris à ce qui se passe. Changeront-ils d’avis quand leurs Familles seront égorgées ?... dans la plus grande tolérance, bien entendu !