lundi 26 août 2013

La famille s'agrandit... par Alain de Charente


L
a smala européenne vient donc de « s'enrichir » d'un nouveau membre avec l'arrivée officielle de la Croatie qui apporte à titre de dot une étoile supplémentaire, une vingt huitième, au drapeau de la communauté......
Bienvenue donc au petit dernier, et souhaitons-lui tous les bonheurs du monde au sein de notre grande famille qui l'accueille à bras ouverts.....
Il va donc falloir dès maintenant mémoriser une date anniversaire supplémentaire et sans doute apporter les modifications administratives nécessaires pour que cette nouvelle recrue soit parfaitement intégrée et légitimée, avec pour première conséquence le remplacement des nombreux drapeaux de l'UE qui flottent un peu partout et la réimpression des imprimés, des formulaires nombreux et variés qui depuis peu ne sont plus à jour.....¢


Nous sommes donc désormais 28 états à cohabiter dans une relative harmonie, mais pas avec harmonisation car nous sommes loin d'avoir aligné nos modes de fonctionnement pour ne parler que d'une seule voix, celle de l'Europe, sur de nombreux sujets.......

Aujourd'hui, et nous venons de l'apprendre, une des priorités des instances Européennes est d'harmoniser et réduire la puissance des aspirateurs afin qu'à l'horizon 2020, cette puissance soit divisée par deux, ce qui serait paraît-il bon pour la planète....., projet particulièrement ambitieux, stratégique et sans aucun doute d'une priorité absolue.....

Alors que dans de nombreux secteurs que nous avons en commun  règne l'anarchie la plus totale, aucune harmonisation ne régissant les salaires, les prélèvements sociaux, les contributions fiscales, les régimes de retraite, les taux d'imposition, les prestations sociales entre les pays membres, l'Union Européenne déploie de l'énergie et des moyens financiers pour que dans quelques années les aspirateurs n'aspirent plus, tout comme nous avons fait en sorte avec l'élimination des ampoules à incandescence et leur remplacement par celles à économie d'énergie que nous y voyons moins clair aujourd'hui qu'hier......

Il est donc légitime de se poser la question de savoir si l'Europe que nous avons voulue (en tout cas ceux qui ont dit "OUI" à Maastricht...) est une avancée ou une reculade, si cette usine à gaz technocratique n'a pour objectif et seule finalité que de nous ramener à une période depuis longtemps révolue où le mot « progrès » n'existait pas encore, et si cette aventure Européenne est bien celle attendue et espérée par les populations des États qui la composent et à qui elle est imposée......

Mais il est vrai qu'il est sans doute plus simple et moins risqué de demander aux industriels de brider leurs moteurs d'aspirateurs que de convaincre les syndicats de faire preuve d'ouverture d'esprit et de solidarité pour que nous soyons tous logés à la même enseigne.......¢