jeudi 11 avril 2013

Pour Christian Jacob, Hollande n’a toujours pas pris la mesure du scandale

Déclarations consécutives à l’allocution télévisée de François Hollande
L
e chef de file des députés UMP, Christian Jacob, a jugé mercredi que les propositions de François Hollande ne sont "pas du tout à la hauteur du scandale qui touche le gouvernement".
"L'opération de diversion continue. Le président de la République n'a toujours pas pris la mesure du scandale gouvernemental, de ce qui se passe avec l'affaire Cahuzac.¢

Concrètement, il n'y a toujours pas de réponse sur l'instrumentalisation de l'administration fiscale, qui est le sujet aujourd'hui", a déclaré M. Jacob dans les couloirs de l'Assemblée.
L'UMP reproche sans relâche depuis plusieurs jours au ministre de l'Économie Pierre Moscovici d'avoir interrogé de façon insuffisante en décembre les autorités sur un compte de Jérôme Cahuzac.
Selon M. Jacob, la haute autorité chargée de contrôler les déclarations de patrimoine et d'intérêts, annoncée par François Hollande, "existe déjà de fait puisque la commission pour la transparence financière de la vie politique est composée des plus hauts magistrats de la République. On peut l'appeler haute autorité si on veut mais elle existe".
Christian Jacob a aussi reproché au chef de l'État de viser les élus. "Il revient uniquement sur les parlementaires", a-t-il dénoncé.¢

Avec AFP