samedi 16 mars 2013

Trierweiler accusée de détournement de fonds publics par Kemlin

Dernière minute…
X
avier Kemlin est l'arrière-petit-fils de Geoffroy Guichard, fondateur du groupe Casino. Il a déposé plainte contre Valérie Trierweiler avant-hier, jeudi 14 mars, au Tribunal correctionnel de Saint-Etienne. Motif de la plainte : détournement de fonds publics. Rien que ça ! Encore un pavé dans la mare élyséenne. (vidéo en fin d’article)
À l’instar de quelques autres sites, « Le Gaulois » posait déjà la question dans un article publié le 25 février 2013 : « Valérie Trierweiler est-elle coupable de complicité de détournement de fonds publics ? » Ce qui arrive était en fait assez prévisible.
Xavier Kremlin estime en effet que la maîtresse du Président n’a aucun droit à profiter de l’argent des contribuables. Il s’appuie sur le fait que, n’étant précisément que la maîtresse de celui-ci, elle n’a pas à se faire entretenir par l’État. Il précise que « les impôts des Français ne peuvent servir à loger, nourrir, blanchir, vêtir, payer les voyages ainsi que le personnel d'une dame avec qui l'on n'a aucun lien juridique en tant que contribuables ».¢

Au commissariat, Xavier Kremlin a d’ailleurs eu du mal à se faire entendre. C’est lourd et dur une chape de plomb. « On m’a dit qu’on ne voulait pas prendre ma plainte, parce que c’était trop compliqué ! » Mais pour lui, « C’est une question de morale : Le Président représente la France à l’étranger, il est garant d’un certain nombre de choses. On parle du mariage pour tous. C’est bien ! Mais qu’il le fasse pour lui ! Aujourd’hui cette dame… Il est pas marié, donc c’est pas sa femme. Il est pas pacsé, donc c’est pas sa compagne. Qu’est-ce que c’est ? C’est juste sa maîtresse. »

Xavier Kemlin soupçonne également que François Hollande et Valérie Trierweiler ne se marient pas afin d'éviter de payer l'ISF car, leurs deux revenus regroupés, ils y seraient soumis. « Je trouve ça scandaleux que cette gauche caviar qui nous donne des exemples en permanence se permette de contourner la loi ! », s’insurge-t-il. Il suspecte aussi Valérie Trierweiler de conserver son nom d’épouse pour dissimuler le fait qu’elle vient d’une famille de banquiers (famille Massonneau).

Le plaignant ajoute encore : « Les Français sont la risée de tous les chefs d’État et de tous les gens à l’étranger. Si c’est un président normal, il doit avoir une épouse, il doit se marier, ou au moins se pacser. Aujourd’hui, c’est Mme Trierweiler, demain ce sera peut-être Julie Gayet ou une autre demoiselle qui traîne à droite à gauche. Je trouve ça pas acceptable, pas moral, je me révolte de payer des impôts en France pour ça. »

E Avec l’information toujours pas démentie selon laquelle Julie Gayet serait la nouvelle maîtresse de Hollande (1), le tout mis ensemble nous promet un cocktail détonant. Du rififi en perspective à l’Élysée !¢

(1) voir nos articles :