vendredi 22 mars 2013

Sarkozy en examen : pour faire oublier les affaires Cahuzac, Aubry, Guérini, Andrieux et autres ?...

E
n politique, il n’y a pas de hasard : juste des montages de « concours de circonstances » et de l’habillage. L’habillage étant, comme son nom l’indique, destiné à donner une image flatteuse et acceptable à quelque-chose qui ne l’est pas nécessairement. L’essentiel étant, dans la plupart des cas, d’escamoter la réalité aux yeux des badauds ébaubis. De vrais tours de passe-passe, mais souvent éculés !
Dans cette optique, la mise en examen de Nicolas Sarkozy annoncée à grands renforts médiatiques depuis ce matin est-elle une nouvelle illustration de cette guerre politicienne que se livrent en sous-main les états-majors parisiens ? Il est permis de le penser.
Est-elle destinée à rendre coup pour coup en tentant de faire oublier les « propres » affaires dans lesquelles le PS barbotte jusqu’aux oreilles ? (Voir Le Gaulois : « Ces élus PS trainés en justice »). Il est fortement conseillé de le dire.
Quoi qu’il en soit, après les lasagnes à la viande de cheval, un nouveau feuilleton « à la Dallas » est offert en pâture au « bon Peuple » pour le divertir et le distraire de l’essentiel : chômage, insécurité, immigration, mariage gay, endettement, « justice » injuste, retraites, etc… ? Là, il devrait même être obligatoire de s’en rendre compte !¢