samedi 2 mars 2013

Augmentation de la fiscalité sur le gazole : une escroquerie d’État

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National
L
e cri de victoire et l’excitation malsaine des écologistes suite à une recommandation de la Cour de comptes d’aligner la fiscalité du gazole sur l’essence relève d’une escroquerie d’État que les Français les plus modestes, comme toujours, seront les seuls à solder.
Nous rappelons en effet que c’est l’État qui depuis des années a encouragé les Français à s’équiper en voitures diesel -plus chères à l’achat- car officiellement moins gourmandes en carburant et moins émettrices de CO2. Si les Français ont été floués, ce n’est pas eux de payer les conséquences des mesures à courte vue de l’État et des constructeurs automobiles.
Nous dénonçons également la pression exercée une fois de plus par l’Union européenne qui menace d’amender la France pour la qualité de son air, et dont les voitures diesel seraient en partie responsables pour cause d’émission de particules fines.¢

Là encore, la responsabilité financière des Français n’a pas à être engagée. Le problème sanitaire causé par les particules fines doit trouver sa solution dans le progrès technologique et la mise en place de mesures incitatives à l’achat de véhicules propres.

E Enfin, si révision de la fiscalité il doit y avoir, c’est à la baisse qu’elle doit s’opérer. Nous rappelons ainsi notre proposition de baisser de 20% la TICPE immédiatement, compensée par une sur-taxation des grands groupes pétroliers et gaziers. Ainsi seulement, le pouvoir d’achat de millions de Français, pour qui la voiture est indispensable socialement et professionnellement (en milieu rural notamment), pourra s’améliorer.¢