mardi 22 janvier 2013

Après le scandale de la Légion d’Honneur, celui de la Valeur Militaire

Communiqué du Comité Veritas : AVONS-NOUS ATTEINT LE FOND ?
Avec la décision de retirer la Croix de la Légion d’Honneur à notre ami Jean-François COLLIN, nous croyions que rien ne pouvait plus désormais nous surprendre de la part de nos ennemis, nous disons bien « ennemis » parce que c’est de cela qu’il s’agit dorénavant, d’ennemis qui nous ont déclaré une guerre ouverte à travers, non pas une, mais deux offenses maintenant ! (Ndlr. sur le sujet, voir nos articles sur FPI-Le Gaulois des 3 janvier et 5 janvier derniers).
En effet, nous venons d’apprendre l’impensable. Au pays des droits de l’Homme, une sanction pour DELIT D’OPINION : Le Ministre de la Défense LE DRIAN s’apprête à signifier à notre ami le retrait de la « Croix de la Valeur Militaire » qui lui a été décernée en tant que grand mutilé de guerre à titre définitif !
Vous avez bien lu, et cette déconcertante nouvelle est officialisée par le responsable du bureau des décorations du Ministère questionnée par notre amie Éliane SALLABERRY qui n’a pu obtenir la raison d’une telle décision.

Qu’en dire sinon que ces sordides décisions ne sont que le reflet de la haine que nous prouvent tous les jours ces tenants de la décadence de la France, ces responsables du malheur de toute une communauté trahie qui n’en finit plus de les subir ?

Et, parallèlement, sont décorés des porteurs de valises et un Imam islamiste notoire. Alors nous sommes en droit de nous poser certaines questions quant aux nouvelles « valeurs » de cette société qui sanctionne ses patriotes et encense les traîtres en temps de guerre et même un « cheval de Troie» !

Allons-nous réagir, et comment ? Ou avons-nous atteint définitivement le fond ? Vous pouvez tous écrire à M. Le Drian et à M. Georgelin l’indignation que vous avez ressentie à cette nouvelle. Vous pouvez tous apprendre au Ministre de la Défense et au Grand Chancelier de la Légion d’Honneur, que si nous sommes toujours en démocratie, le délit d’opinion n’existe pas dans le droit français et que M. Collin n’a pas commis d’autre faute que celle d’exprimer un avis que nous partageons tous, à savoir que De Gaulle est le plus grand traître de l’Histoire :

Ø  Ministère de la Défense : 14 rue Saint Dominique 75007 PARIS
Ø  Chancellerie Légion d’Honneur : 1 rue Solférino 75700 PARIS SP7

PROTESTEZ ! ECRIVEZ ! PROUVEZ-NOUS QUE LE FOND N’EST PAS ATTEINT !

Jean-Marie AVELIN, Président
Geneviève de TERNANT, Vice-présidente
Alain ALGUDO, Vice-président
Anne CAZAL, Déléguée Générale
Alain AVELIN, Délégué à la communication

Comité pour le rétablissement de la vérité historique sur l’Algérie Française
Maison Alphonse Juin - 29 avenue de Tübingen
13090 AIX EN PROVENCE
Adresse Postale : B.P. 21
31620 FRONTON
05.61.09.98.73
Site Internet : ComitéVeritas