lundi 21 mars 2016

Un islamiste mis en examen

JUSTICE

Un islamiste soupçonné d'avoir envisagé des actions violentes en France a été mis en examen dimanche par un juge antiterroriste pour « association de malfaiteurs terroriste » en état de « récidive légale » et placé en détention provisoire. Youssef Ettaoujar, 28 ans, et trois autres personnes fichées comme lui pour leur appartenance à l'islam radical, dont une femme, sa compagne, avaient été interpellés et placés en garde à vue mercredi. La garde à vue des trois autres personnes a toutefois été levée.


Une enquête préliminaire visant ces quatre personnes avait été ouverte le 17 février pour « suspicion de passage à l'acte d'une action violente ».


Youssef Ettaoujar, un ressortissant Français, a déjà été condamné à cinq ans de prison pour avoir voulu se rendre en 2012 en Syrie. Il était assigné à résidence depuis février dernier dans le cadre de l'état d'urgence.


Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a précisé mercredi dernier qu'il était soupçonné d'être en relation avec des membres de l'organisation de l'État islamique (EI).
Il est également en examen pour escroquerie et tentative d'escroquerie en relation avec une entreprise terroriste en récidive légale et pour violation d'assignation à résidence, précise-t-on de source judiciaire.
Avec Source