samedi 5 mars 2016

Racisme ? Inadmissible stigmatisation des Varois par les pouvoirs publics

COMMUNIQUÉ

Communiqué de David Rachline, Sénateur-Maire de Fréjus, au sujet de la mise en place du dispositif de lutte contre le racisme.
Au prétexte de lutte contre le racisme, le gouvernement, par le truchement d’un délégué interministériel spécialement dépêché ce mercredi à Toulon, jette l’anathème sur le Var !

Les commentaires rapportés par la presse des propos de ce délégué M. Gilles Clavreul sont proprement inadmissibles !



Faisant fi de toute considération républicaine et de respect démocratique, celui-ci impute en effet à notre département, je cite, « des positionnements identitaires violents dont il a été tiré un profit électoral».
Outre le fait de remettre en cause le fondement de l’expression électorale des Varois eux-mêmes qui nous accordent, librement, une confiance et un crédit grandissants, M. Clavreul dénigre un examen objectif de la situation.



Il émane du Préfet lui-même, selon lequel « les chiffres de plaintes qui nous remontent sont assez bas ». Ce concept issu des cabinets ministériels de victimisation de l’immigration est une manœuvre dilatoire supplémentaire d’un pouvoir aux abois.
Dès lors, nous sommes plus que fondés à récuser cette nouvelle tentative de manœuvre discriminatoire tendant à stigmatiser les Varois et les Français en général, en extrapolant caricaturalement et à des fins purement politiciennes les cas d’atteinte aux droits.