jeudi 3 mars 2016

Oui au nucléaire mais avec un EDF 100% public

COMMUNIQUÉ
Communiqué du Collectif Nouvelle Écologie : Oui à la prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires de dix ans mais avec un EDF 100 % public.



La ministre de l’Écologie Ségolène Royal est favorable à la prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires de dix ans.

Le Collectif Nouvelle écologie se réjouit de cette position, puisqu’il est impossible de se passer dans le même mouvement de l’ensemble des énergies fossiles et du nucléaire. Cette idée véhiculée par les Verts depuis de nombreuses années n’a pas de sens.

L’urgence est de se passer des énergies fossiles pour des raisons climatiques mais aussi pour des questions de santé publique et d’indépendance nationale. Dans ces conditions, la France ne peut pas se passer de l’énergie nucléaire dans un court espace de temps.


Il est bon de rappeler que l’énergie nucléaire ne rejette aucun gaz à effet de serre et que la stabilité de la production électronucléaire est nécessaire dans le contexte de l’abandon à terme des énergies fossiles et de leur remplacement progressif par des énergies renouvelables.
Il est en revanche nécessaire qu’EDF redevienne une entreprise 100 % publique, avec pour objectif principal la sécurité des centrales. En effet, la rentabilité à tout prix est en contradiction avec l’objectif de sécurité publique.


De nombreux reportages ont montré que le recours à la sous-traitance et l’objectif de minimisation des coûts d’entretien et de réparation des centrales nucléaires multiplient les risques d’incidents nucléaires et augmentent fortement les probabilités d’accident.

Pour ces raisons, le Collectif Nouvelle Écologie est très favorable à un EDF 100 % public, totalement investi dans sa mission de service public et de sécurité des centrales nucléaires. Un programme d’investissement massif vers les énergies renouvelables est par ailleurs nécessaire pour que la France réalise sa transition énergétique à un coût raisonnable.