jeudi 17 mars 2016

Emploi: l'UE donne la priorité aux migrants

économie

Communiqué de presse de Dominique Martin, député français au Parlement européen.
La commission Emploi et Affaires Sociales du Parlement Européen a donné lieu, mercredi 16 mars 2016, à une vive passe d’armes entre Dominique Martin (ENL) et le président, Thomas Händel.
Le motif ? Un vibrant plaidoyer, sous forme de projet de rapport, en faveur de l’accès au marché du travail des réfugiés. Souvent aptes au travail et qualifiés – toute ressemblance avec un migrant économique ne serait que purement fortuite- ces derniers seraient une "chance" pour une Europe vieillissante. 


Véritable chapelet de poncifs bien-pensants, le projet de rapport prône un arsenal de mesures au service d’un objectif ambitieux : l’obtention par chaque réfugié d’un emploi dans les six mois de son arrivée !
Au cours de la même séance, la commission dressait le piètre bilan de sa coquille vide, la "garantie jeune" 2013-2015, conçue contre le chômage record des jeunes en Europe.

 Et D. Martin de lancer l’idée d’une garantie d’emploi dans les six mois pour chaque jeune Européen au chômage. Qualifiée d' "ahurissante", la proposition n’a manifestement pas été au goût du président…
 La préférence étrangère a, décidément, de beaux jours devant elle !