vendredi 11 mars 2016

Avant d’être éjectés du Pouvoir, les socialistes se goinfrent

ACTUALITÉ
Après le scandale de Hollande remettant la Légion d’Honneur à un prince saoudien, voici venir celui de Bartolone décorant son frère à l’Assemblée. En effet, hier, jeudi 10 mars, le président de l'Assemblée Nationale, Claude Bartolone, a spécialement organisé une réception pour décorer son frère Renato de l’Ordre National du Mérite. Celui-ci est le patron du « Marco Polo », un restaurant situé à deux pas du Sénat, dans le 6e arrondissement.


La cérémonie s’est tenue à l'Hôtel de Lassay, lieu de résidence du président de l'Assemblée. Elle devait initialement avoir lieu il y a quatre mois. Mais Claude Bartolone, alors candidat socialiste à la présidence de la région Ile-de-France, était en pleine campagne.

« IL SE CROIT TOUT PERMIS ET CHEZ LUI. »

Bernard Debré, député des Républicains, voit plutôt cet événement d'un mauvais œil. selon lui, ce n'est pas la décoration du restaurateur qui pose problème, mais le lieu.


« Que Renato Bartolone soit décoré de l'ordre du Mérite, après tout, c'est un très grand restaurant », commente-t-il auprès de RMC. Et de regretter : « Après, on va aller pointer du doigt tous les responsables politiques. Il n'a qu'à faire ça chez lui, dans son restaurant ! Claude Bartolone se croit tout permis et chez lui à l'Assemblée. »


À ces critiques, l'entourage de Claude Bartolone répond que « toutes ces cérémonies obéissent à des règles identiques » et assure que « les frais engagés sont à la charge du récipiendaire », à savoir son frère Renato. De la même façon que les socialistes nous ont expliqué que c’est le protocole diplomatique qui a décidé de la Légion d’Honneur à un prince saoudien. Ben voyons !...

Les socialistes n’ont plus qu’un avant d’être éjectés du Pouvoir. Alors, en attendant… ILS SE GOINFRENT !...