lundi 1 février 2016

Stockholm : bagarres entre Suédois et clandestins

IMMIGRATION
Comme toutes les populations européennes les Suédois commencent, eux aussi, à perdre patience face à l’invasion migratoire qui leur est imposée.

En 2015, 163.000 réfugiés ont déposé une demande d'asile en Suède. Cet afflux sans précédent a conduit le pays scandinave à rétablir les contrôles à ses frontières en novembre. Le ministre Anders Ygeman a annoncé mercredi qu'environ la moitié des migrants arrivés l'an dernier, et dont la demande d'asile a été ou sera rejetée, devaient être expulsés.

Lundi, un immigré de 15 ans a mortellement poignardé une éducatrice de 22 ans dans un centre d'hébergement à Mölndal, près de Göteborg.
Vendredi dernier, des affrontements ont eu lieu à «Sergels Torg», un quartier de Stockholm, entre des Suédois « encagoulés » et des clandestins.
Samedi, ce sont plusieurs centaines de personnes qui ont manifesté dans la capitale pour exiger la démission du Premier ministre Stefan Löfven et l'accélération des expulsions de clandestins.


Sur les 163.000 migrants enregistrés par l'Office des migrations, plus de 35.000 étaient des mineurs non accompagnés, dont deux tiers d'Afghans. Les structures d'accueil sont débordées et les incidents s'y multiplient.