lundi 1 février 2016

La gauche du PS réclame une primaire

POLITIQUE
Le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, s'est dit ouvert au principe d'une primaire sous réserve qu'elle rassemble l'ensemble de la gauche.

L'aile gauche du Parti socialiste a adopté samedi à l'unanimité un texte appelant leur parti à participer à l'organisation de primaires citoyennes pour désigner le candidat des gauches pour l'élection présidentielle de 2017.

« Nous appelons notre parti, le Parti socialiste, à s'engager et à prendre dès maintenant toute sa part dans l'organisation des primaires citoyennes des gauches et des écologistes pour l'élection de 2017  […] Les Français sont disponibles pour un projet optimiste et des horizons constructifs […] Les primaires citoyennes sont nécessaires et désirables. C'est la seule voie pour la gauche afin de prévenir le naufrage que nous redoutons lors de l'élection présidentielle de 2017 », peut-on lire dans le texte approuvé par les responsables de la motion B, « À gauche pour gagner ».

Début janvier, une trentaine de personnalités avaient appelé, dans une tribune publiée dans « Libération », à l'organisation d'une « primaire des gauches et des écologistes pour réanimer le débat politique ».
La question de l'organisation d'une primaire divise à gauche. Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, s'est dit ouvert au principe d'une primaire sous réserve qu'elle rassemble l'ensemble de la gauche.
Les écologistes Cécile Duflot et Emmanuelle Cosse se sont ralliées à cette idée que rejette en revanche Jean-Luc Mélenchon, candidat Front de gauche à la présidentielle de 2012.
Selon un récent sondage « Elabe » pour BFM TV, plus de trois quarts des sympathisants de gauche (78%) se disent favorables à la tenue d'une primaire de la gauche et des écologistes.