samedi 27 février 2016

Des règles strictes d’abattage

COMMUNIQUÉ
« Nous demandons à ce que la France imite ses partenaires danois et hollandais en instaurant des règles strictes d’abattage et une transparence totale dans l’étiquetage. »



Communiqué de presse de Louis Aliot, Député européen, Vice-Président du Front National
Au moment où une vidéo montrant de mauvais traitements infligés à des animaux dans un abattoir français certifié bio fait scandale, nous apprenons qu’après le Danemark, l’abattage rituel aux Pays-Bas sera soumis à des règles plus strictes afin de réduire au maximum les souffrances des animaux. Les abattages rituels seront tous soumis à étourdissement, leurs viandes interdites d’exportations, avec un étiquetage spécial et une présentation séparée dans les magasins.

En effet, afin de lutter contre la souffrance animale, d’éviter des scandales sanitaires ou pour une information complète des consommateurs, il est important d’assurer une transparence totale sur l’origine, les filières, les conditions d’abattage et les circuits de commercialisation.

Sur l’ensemble de ces problématiques, plusieurs députés du groupe ENF ont déposé au Parlement européen plusieurs résolutions dont la dernière en date demande l’étiquetage systématique des viandes issues de l’abattage rituel.

Nous demandons à ce que la France imite ses partenaires danois et hollandais en instaurant des règles strictes d’abattage et une transparence totale dans l’étiquetage.