samedi 13 février 2016

Château-fort de Castelnaud en Périgord

PATRIMOINE DE FRANCE
Château-fort le plus visité du midi de la France, Castelnaud (« château neuf ») est construit sur un éperon rocheux et offre un magnifique panorama sur la vallée de la Dordogne. Il date du XIIème siècle.

Un peu d’Histoire…

Propriété du seigneur cathare Bernard de Casnac au début du XIIIe siècle, il est pris par Simon de Montfort en 1214, lors de la croisade contre les Albigeois. Un nouveau château est alors reconstruit. Le donjon et la courtine datent de cette époque.

Pendant la Guerre de Cent Ans, le château est souvent dans le camp anglais. Les Français l’emportent définitivement en 1442, après un siège ordonné par le roi Charles VII. Le conflit terminé, le château est restitué aux Caumont, propriétaires depuis 1368. Ils renforcent le dispositif défensif : l’enceinte basse et la nouvelle barbacane sont équipées de canonnières, la tour d’artillerie est édifiée.

De nouveaux corps de logis sont aménagés pour améliorer le confort de la forteresse médiévale. Malgré tout, les Caumont quittent Castelnaud pour vivre dans leur nouveau château aux Milandes.

Pendant les guerres de Religion, le château est confié au capitaine Geoffroy de Vivans, surnommé le batailleur, né à Castelnaud. À cette période, le château n’est pas attaqué.

Au XVIIe siècle, le château est rarement occupé. Abandonné à la Révolution, il ne cesse alors de se dégrader et sert même de carrière de pierre au XIXe siècle.
Classé Monument Historique en 1966, il a depuis fait l'objet de campagnes de restaurations spectaculaires, et accueille depuis 1985 « le Musée de la Guerre au Moyen Âge ». (
Source)

Le musée conserve une importante collection d’armes.
Musée de la guerre

Une collection d’armes et d’armures, des restitutions grandeur nature de machines de guerre (mangonneau, trébuchet, pierrière, bricole) vous feront découvrir l'art de la guerre au Moyen Âge et certains aspects de la vie des seigneurs de Castelnaud avec le jardin d’inspiration médiévale et le donjon meublé.

Le musée conserve une importante collection (armes d'hast, épées, dagues, pièces d'artillerie, tenues défensives...). La scénographie sobre met en valeur les collections et donne de nombreuses explications sur la fabrication et l'utilisation des armes et des armures. L'évolution de la fortification et des techniques de siège est aussi évoquée par un diaporama, des films et des jeux vidéo proposés au public.

À l'extérieur : Les machines de guerre, qui attaquaient les châteaux forts, reconstituées à l'identique - bricole, pierrière, trébuchet et bombarde... Dans le musée : la salle d'artillerie, la grande salle du logis, la salle basse du donjon, la salle d'armes, la salle haute du donjon, la salle des maquettes, l'atelier du batteur d'armure. (Source)

Les machines de guerre reconstituées à l’identique.

Le village

Castelnaud la Chapelle, classé parmi « Les plus beaux villages de France », dominant le confluent de la Dordogne et du Céou, caractérisé par sa disposition en terrasses que l'on gravit au grè des petites ruelles escarpées, est un village d'une richesse patrimoniale exceptionnelle. Ses maison très typiques, son monument aux morts, ses pigeonniers, ses points de vue, ses sentiers de promenades et des randonnées sans oublier ses falaises et ses rivières qui en font un lieu de prédilection pour les loisirs de plein air et le dépaysement. L'agriculture, l'artisanat, les commerces, la richesse de la vie associative et des loisirs assurent la vie et le renom de cette commune petite certes mais active et prospère.