mercredi 27 janvier 2016

La 101e division aéroportée US en Irak contre l’EI

GUERRE
Une division parachutiste d’élite déployée pour « infliger une défaite décisive à cette organisation barbare ». Une unité déjà prestigieuse notamment pour son intervention en Normandie, en 1944.

Les États-Unis vont bientôt déployer en Irak la 101e division aéroportée, qui prendra part aux combats contre l'État islamique, affirme le ministre américain de la Défense Ashton Carter.

« Les soldats de la 101e division aéroportée seront bientôt déployés en Irak pour participer à la lutte contre l'EI. Ils y vont avec le soutien du peuple américain et sont munis d'un plan de campagne clair, qui consiste à infliger une défaite décisive à cette organisation barbare », a indiqué M.Carter dans un article, à propos de la lutte antiterroriste, publié dans le journal américain « Politico ».

Il a souligné qu'il avait déjà discuté du plan avec le haut commandement des forces armées américaines et avec leurs alliés lors d'une réunion à Paris, où il y avait des représentants français, australiens, allemands, italiens, néerlandais et britanniques.

Par ailleurs, le ministre a averti que les Américains ne pouvaient pas remplacer les troupes irakiennes dans les combats contre les islamistes.

« Ce sont les forces locales qui peuvent infliger la défaite finale à l'EI, prendre le contrôle du territoire et gagner la confiance de la population dans les zones libérées », a-t-il noté.

Le ministre a également rappelé que, ces derniers temps, les djihadistes avaient fait face à de graves difficultés financières. En outre, en décembre, le Pentagone avait rapporté la mort de dix djihadistes haut placés dans la hiérarchie de l'EI.

Auparavant, M.Carter avait annoncé le déploiement sur le sol syrien de forces spéciales américaines comprenant environ 40 soldats qui doivent déterminer de nouvelles cibles pour l'aviation militaire et aider à concentrer les efforts des forces locales sur les faiblesses de Daech.

En 2014, Daech a intensifié ses activités dans la région proche-orientale visant à créer un califat en Irak et en Syrie. Depuis août 2014, une coalition de 65 pays dirigée par les États-Unis bombarde le territoire irakien. Un mois plus tard, la coalition a lancé des attaques contre les positions des terroristes en Syrie. La Russie effectue des frappes aériennes en Syrie depuis le 30 septembre 2014 à la demande du président du pays, Bachar el-Assad.