vendredi 15 janvier 2016

Gambie : le voile intégral maintenant obligatoire dans l’administration

L’islam : une idéologie totalitaire qui gangrène aussi l’Afrique.

S
elon un mémorandum daté de lundi, la Gambie impose depuis le début de cette année le port du voile aux femmes employées dans les institutions publiques. Il y a un mois, lorsque le président Yahya Jammeh avait proclamé son pays comme étant désormais « un État islamique », aucun détail n’avait été fourni sur ce changement de statut.n


Mais apparemment, depuis le début de l’année, l’État gambien impose aux femmes employées par l’administration de porter le voile durant leurs heures de travail.
« Nous avons reçu un mémorandum du service du personnel nous demandant de donner instruction aux fonctionnaires femmes du ministère de s’abstenir de montrer leurs cheveux », a indiqué hier à l’AFP un responsable du ministère de l’Éducation sous couvert d’anonymat.

Les fonctionnaires sont appelées à se couvrir les cheveux

Selon le document daté du 4 janvier, « tout le personnel féminin des ministères, départements et agences gouvernementaux n’est plus autorisé à montrer ses cheveux pendant les heures de travail officielles à compter du 31 décembre 2015 ». Les fonctionnaires sont appelées « à se couvrir les cheveux et à les attacher ».n