mardi 5 janvier 2016

Chômage : nouveau tour de passe-passe de Hollande

Rien dans les mains… Rien dans les poches… Rien dans le chapeau…
Ni dessous, d’ailleurs !

E
ncore un tour de passe-passe élyséen. Le soir de ses vœux, François Hollande a en effet annoncé que, dans les statistiques de « Pôle Emploi », il allait faire passer 500.000 chômeurs du statut de « demandeurs d’emploi » à celui de « en formation ». Ce qui lui permettra d’annoncer une nouvelle fois une baisse du taux de chômage. Et justifiera, à ses yeux du moins, sa candidature aux élections de 2017.n


Fort bien, mais alors en formation de quoi ?... On ne sait pas. Pour Hollande, cela doit être un détail dans l’histoire du chômage. Toujours est-il que cela coûtera au moins 1 milliard d’euros payé par nos impôts.
Pôle Emploi est d’ailleurs passé maître en matière de maquillage des statistiques. Déjà, pour novembre, les chiffres du chômage avaient été triturés par la radiation de 309 800 demandeurs d’emploi. Ce qui avait « permis » aux socialistes de conclure à une « faible hausse », un « ralentissement de la hausse », voire une « baisse de la hausse ». Ces gens-là ont toujours été très doués pour l’habillage.

Tout le monde en a pourtant conscience : depuis 1983, cette recette éculée du « chômeur en formation » ne sert pas à grand-chose. Tout simplement parce-que, avant d’embaucher, les entreprises ont besoin d’avoir des clients… Et aujourd’hui, pour beaucoup d’entre elles, les clients sont toujours une denrée rare.n