mercredi 9 décembre 2015

Ultimatum de l’Irak à la Turquie


U
n ultimatum de 24 heures a été lancé. La Turquie doit retirer ses troupes déployées en Irak. Refus d’Ankara. La situation est toujours tendue entre l’Irak et la Turquie. Bagdad dénonce le déploiement de soldats turcs dans le nord de son territoire. Le gouvernement turc a affirmé ce mardi avoir suspendu l’envoi des troupes, mais n’envisage pas pour autant de retirer ses hommes déjà sur place.n


Cette présence militaire est très mal perçue par les Irakiens. Des manifestants se sont ainsi rassemblés ce mardi devant l’ambassade turque à Bagdad.

En effet, des soldats turcs sont actuellement déployés dans la région de Mossoul, dans le nord de l’Irak. Ankara prétend que ses troupes servent à protéger les conseillers militaires turcs qui entraînent des peshmergas engagés contre le groupe État islamique. On connait toutefois le jeu ambigu de la Turquie vis-à-vis de Daesh. La Turquie assure que l’envoi de militaires ces derniers jours constitue une rotation des effectifs et non le préalable à une opération militaire en Irak.

Pour autant, à Bagdad, les autorités en appellent à l’OTAN et à l’ONU pour faire pression sur la Turquie, afin qu’elle retire ses troupes. Au fait, c’est quoi « la souveraineté nationale » ?...n