jeudi 3 décembre 2015

Parlons plutôt des Lois de la République


L
es « valeurs de la République » ne sont pas à réinventer chaque jour. Elles devraient être appelées plus justement « Lois de la République », car seule la loi nous oblige. Si l'on garde le terme de « valeurs », plus vague et rendu de nos jours élastique en fonction des besoins, elles sont de toute façon listées précisément par des textes constitutionnels ou à valeur constitutionnelle, notamment la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen (DDHC, 1789) et le préambule de la Constitution du 4 octobre 1958.n

En voici un florilège nullement choisi au hasard - offert à notre réflexion et, nous dirions même, à nos cœurs citoyens :

- Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune (DDHC, article 1).

-  Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression (DDHC, article 2).

- La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi (DDHC, article 4)

- Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi (DDHC, article 10).

- La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi (DDHC, article 11).

- La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée (DDHC, article 12).

- La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances (Constitution, article 1er).

- La langue de la République est le français. L'emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge. L'hymne national est « la Marseillaise ». La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité » (Constitution, article 2).n