mardi 8 décembre 2015

L'Armée Française n'a plus aucune bombe contre Daesh


A
mateurisme inquiétant du gouvernement socialiste ! L'accélération des frappes contre Daesh n'était pas prévue. Avec 680 bombes larguées depuis le début de l'opération «Chammal» en 2014, la France se retrouve maintenant à court de munitions, selon Le Monde du 04 décembre. Pour tenter de pallier ce déficit, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, aurait ainsi commandé en urgence des munitions aux entreprises américaines.n


Plusieurs centaines de bombes guidées GBU seraient demandées par l'exécutif français. La commande était prévue, mais pas avant fin 2016. L'intensification des frappes contre le groupe État islamique a accéléré le calendrier. Surtout qu'une partie des stocks de GBU a été cédée à l'Arabie saoudite, précise le quotidien.

Pour autant, la France va devoir faire preuve de patience. Les États-Unis pourraient mettre du temps avant de livrer puisqu'ils se sont engagés à fournir 8000 bombes à... l'Arabie saoudite. Le royaume est actuellement en guerre contre les rebelles chiites au Yémen.

FPour la petite histoire, rappelons que, déjà en 1939, alors que le Front populaire venait de déclarer la guerre à l’Allemagne nazie, notre aviation n’était pas pleinement opérationnelle au motif que beaucoup de pièces détachées avaient été expédiées en soutien aux « Rouges d’Espagne ». Aujourd’hui, c’est à l’Arabie saoudite que le gouvernement envoie les munitions qui nous font défaut. Une stupidité à répétition !

Soixante-seize ans plus tard, les socialistes sont toujours aussi incompétents.n