mercredi 9 décembre 2015

9 Décembre 1960 – par Pieter KERSTENS

9 décembre 1960: émeutes à Alger

D
ate anonyme qui n’a jamais été enseignée lors des cours d’Histoire. Pourtant date chargée de symboles :
FCelle d’une rébellion armée infligeant un camouflet à un État souverain.
FCelle d’une communauté imposant ses us, coutumes et traditions à d’autres, par le terrorisme et les égorgements.
FCelle d’une religion conquérante face à d’autres spiritualités déclinantes.
FCelle qui annonce également des bouleversements sociétaux sur le continent.
FCelle enfin qui, durant 55 ans, confirmera les tares et les incompétences des différents gouvernements successifs de l’Hexagone.n


Le 9 décembre 1960, le drapeau du Front de Libération Nationale (FLN) flotte sur Alger. Les autorités françaises ont laissé faire durant plusieurs nuits d’émeutes.

Honte à ceux-là ! Mais que penser de la déclaration de Charles De Gaulle en 1958 : « Moi vivant, jamais le drapeau du FLN ne flottera sur l’Algérie. Vive l’Algérie Française ! »

Et à tous ceux qui crachent sur la France et injurient la mémoire des vaillants colonisateurs ayant mis ces territoires en valeur au prix de leur vie -« la valise ou le cercueil »- je rappellerai simplement cette dépêche de l’AFP du 30/11/2000 :
« Hocine Aït Ahmed, l’un des chefs historiques de la guerre d’Algérie (1954-1962) a été vivement critiqué dimanche par des journaux pour avoir admis que la torture était également pratiquée par les combattants algériens. »

Vendredi 29 novembre 2000, lors du Congrès du PS français à Grenoble, M. Aït Ahmed avait estimé que « ce débat sur la torture, sur les exécutions sommaires, sur les disparitions et crimes atroces…fera aussi découvrir qu’il y a eu des tortures du côté du FLN. »

Le quotidien gouvernemental algérien « El Moudjahid » a qualifié de dérives les propos de M. Aït Ahmed, qui dirige l’un des principaux partis d’opposition algériens, le Front des Forces Socialistes (FFS).

De son côté, le journal du FLN « Swat El-Ahrar » écrit que M. Aït Ahmed « marchande » avec le PS français, en « évoquant des dépassements de l’armée de libération ».

Les mensonges, les falsifications et les erreurs des gouvernements gaullistes et socialistes ne peuvent rester impunis.

Nous, le 13/12/ 2015, nous voterons massivement contre la mafia PS-LR-Écolo !n