jeudi 29 octobre 2015

Il faut cesser de parler de "libre échange" et dire plutôt "commerce forcé"

Parler de "libre échange" peut flatter l'intellect ou sonner doux à l'oreille... Soit ! Il n'en reste pas moins vrai que l'expression "commerce forcé" est davantage conforme à la réalité.
Regardez cette vidéo. Édifiant !
http://www.upr.fr/conferences/les-illusions-economiques-de-l-union-europeenne-par-charles-henri-gallois
Fi des intérêts nationaux... seuls comptent les intérêts du capitalisme apatride !
Autrefois, l'ultra-libéralisme
avait besoin des Peuples
comme chair à canon
contre le communisme.
Mais pour lui,
depuis la chute du mur de Berlin,
les Peuples ne sont plus rien :
il faut les tondre !