mercredi 4 mars 2015

Tirs en rafale – par NOBELINE

Un Rafale tire des leurres...
L
a France a « vendu » des Rafale à l’Égypte. Pour Dassault, c’est une affaire qui roule. Pour les employés, ça mettra du beurre dans leurs épinards. Pour le gouvernement, ça fera quelques milliers de chômeurs en moins. Y trouvez-vous à redire ? Ce n’est pas l’avis de l’écolo Mamère ni de la mère Rama Yade qui sont vite montés au créneau.n
« La France est une nation assassine. Elle vend de la guerre à la guerre. Elle va tuer la Révolution égyptienne. Elle arme le dictateur Sissi  (qui va sûrement utiliser les Rafale pour arroser les manifestants) ». Du grand n’importe quoi !
Parce que les arabes ne se font pas la guerre, tout seuls, entre eux, sans besoin de la France ? Ils s’entretuent comme on tue les mouches. Un coup de bombe ici, un coup de bombe là-bas et, hop !... nettoyés. À qui le tour ? Que, même - c’est un scandale - ils viennent nous faire la guerre à nous, chez nous !
Ben non ! Ces écolo et centriste donnent de la voix. (Ils feraient mieux de nous donner la voie, au moins, on saurait où on va).
Ils se seraient manifestés pour demander « qui va payer les Rafale ? », on aurait dit de ces gens de gauche et du centre gauche, ils sont cons et ils le resteront. C’est vrai, quoi !  Tout le monde sait que les Rafale à l’Égypte, c’est comme les MIG aux Égyptiens. Des traites à perte de vue sans passer par la case départ. Petit coup de pub pour Sissi. Petit tour de passe-passe de Hollande pour les comptes de la France. Emballez, c’est torché.
Mais, ils doivent être en mal de célébrité, ces deux-là. Il y avait longtemps qu’on n’avait pas vu leur binette sur les écrans. Les politiques, c’est comme les artistes. Il y a des traversées du désert qui ne pardonnent pas. On peut y mourir de soif ou mourir tout court même quand on leur livre des motopompes.
La Rama Yade, elle aurait mieux fait de s’interroger sur le sort des Africains en prise avec les islamistes qui déciment les populations plus radicalement qu’Ébola. Parlant de son pays, on l’aurait peut-être écoutée un peu.
Quant à l’autre, le Mamère, il avait l’occasion de boire toute l’eau du barrage de Sivens mais il est resté la bouche sèche, sur ce coup. Pour se mêler des Rafale, il faut être vraiment mûr. Pour un vert, ça la fout mal, vous en conviendrez.
N’empêche que nous, les Français normaux, on se demande bien pourquoi les Rafale vont, gratis, à Sissi quand les Mistral, déjà payés, ne sont pas livrés à Poutine ?
On a bien une petite idée mais… mieux vaut être prudent. Entre une guerre froide qui tiédit et les extrémistes musulmans dans la place, la France ferait mieux de ne pas jouer les fiers-à-bras. Elle a besoin de toutes ses Forces.n