jeudi 19 février 2015

Un antifa profanateur du cimetière juif


P
armi les jeunes profanateurs du cimetière juif de Sarre-Union, on trouve un certain  Pierre B. qui se revendiquait « ennemi du fascisme » et qui portait des slogans antifascistes sur ses vêtements.n
Un de ses complices précise : « On ne parlait pas politique mais si on évoquait le Front National, il se mettait sur ses deux pattes arrière et se mettait à grogner. Il prétendait se battre contre le fascisme et était très remonté contre la police. Il traitait les policiers et les militaires de fascistes, avec une hargne qui me mettait mal à l’aise. »
Dès le début de l’enquête, certains journalistes avait posé la question au Procureur de savoir si les cinq profanateurs étaient issus de familles ayant un lien quelconque avec le Front National. Ben voyons… ça leur aurait fait tellement plaisir !
Ce à quoi le Procureur avait répondu sans détour : « Absolument pas. » En réalité, l’un d’entre eux est fils d’institutrice et un autre petit-fils de proviseur apprend-on par la Mairie de Sarre-Union.
F Alors Valls va-t-il dissoudre le groupuscule des antifas ?… à moins qu’il ne s’en prenne à l’Éducation Nationale !...n

Voir aussi sur le sujet :