samedi 10 janvier 2015

En finir avec l’islam modéré – par Marc NOÉ


L
es Forces de Police et de Gendarmerie ont abattu les djihadistes. Tant mieux et bravo ! Trois de moins ! Après tout, deux de ces ennemis voulaient tuer un journal et ils sont morts dans une imprimerie. Le troisième voulait tuer des Juifs et il est mort dans un magasin casher !... En plus des armes de guerre, avaient-ils aussi le sens de l’humour ?...¢
Toutefois, lorsqu’on songe que, pour une population donnée, l’Histoire montre qu’il faut envisager de 2 à 5% de guerriers, ce sont donc l’existence de 10 à 25 000 djihadistes et soutiens potentiels qu’il faut supposer sur notre Sol. Pour s’en convaincre, il suffit de considérer la réaction de beaucoup d’élèves musulmans dans les établissements scolaires, à la suite de l’attentat contre « Charlie Hebdo » (propos d’un professeur du 95 interrogé par J.J. Bourdin sur RMC).

Au cours de l’interview, après que Bourdin eut vainement essayé de minimiser les propos des élèves, l'enseignant lui répond sans ambages : « Ils ont du mal à ne pas le justifier (l’attentat). Je dois admettre que, dans nos établissements, la laïcité, elle n'existe plus. Nous avons une jeunesse en perdition. On a une jeunesse qui parfois ressent une certaine haine envers la France. Ils n'admettent pas, ne se reconnaissent pas dans ses valeurs, notamment la liberté d'expression. Malheureusement dans certaines de mes classes ce n'est pas minoritaire », tout en ajoutant clairement que « les élèves en question sont d’origine extra-européenne ».

Bourdin aura beau tortiller des fesses sur sa chaise, le professeur sait de quoi il parle.

Mais naturellement, les pleutres des médias et de la politique continuent de nous servir leur soupe en rabâchant que l’islamisation n’est pas liée à l’immigration… Que les djihadistes n’ont rien à voir avec l’islam et que, de toute façon, ils sont minoritaires… Que la majorité des musulmans sont des modérés. Invités sur les plateaux TV par des rédactions serviles, de « savants » imams « modérés » viennent même nous expliquer que le djihad « n’est pas l’islam » car celui-ci est une « religion d’amour »… bla-bla-bla… des sornettes qui ne convainquent plus personne !

Alors, de qui se moque-t-on !

Il faut donc en finir avec cette fadaise de l’islam modéré. Dans l’islam, comme dans toutes les communautés, il y a des guerriers et des gens qui ne le sont pas. Et les guerriers sont toujours les moins nombreux. N’importe quelle tribu d’Afrique le sait parfaitement bien.
Les djihadistes sont les guerriers de l’islam qui, dans la terminologie musulmane, est une véritable nation appelée l’oumma. On est dedans ou en dehors. Si on est en dehors, on est un mécréant, tout juste bon à payer l’impôt religieux ou à crever sous la lame. Venir affirmer que l’islamisation n’a aucun rapport avec l’immigration musulmane est donc d’une bêtise et d’une lâcheté sans nom. L’islam n’est pas né par génération spontanée en Europe.
Quant à l’islam modéré, là aussi il y aurait de quoi rire si les évènements répétés que nous connaissons tous ne venaient infirmer cette ânerie.
Là encore, l’Histoire le montre de manière évidente : bon gré mal gré, les musulmans dits « modérés » ont toujours basculé du côté de leurs guerriers.

À cet égard, le président du gouvernement provisoire kabyle, actuellement en exil à Paris, Ferhat Mehenni, résume parfaitement la situation :
« L’islam c’est l’islamisme au repos et l’islamisme, c’est l’islam en mouvement. C’est une seule et même affaire. »  Et lui aussi sait très bien de quoi il parle.

D’ailleurs :
E Ne sont-ce pas des musulmans « modérés » et non des djihadistes qui réclament des menus halal dans les cantines scolaires, dans nombre d’entreprises, dans les prisons ?...
E Ne sont-ce pas des musulmans « modérés » et non des djihadistes qui demandent le retrait des arbres et des crèches de Noël, au mépris de toutes nos Traditions ?...
E Ne sont-ce pas des musulmans « modérés » et non des djihadistes qui ont refusé à maintes reprises d’aller se battre contre leurs « frères » alors qu’ils ont signé des contrats d’engagement dans l’Armée Française ?...
E Ne sont-ce pas des musulmans « modérés » et non des djihadistes qui réclament des rations halal dans les Corps de Troupes ?...
E Ne sont-ce pas des musulmans « modérés » et non des djihadistes qui exigent des heures de fréquentations particulières et séparées pour les hommes et les femmes dans les piscines ?...
E Ne sont-ce pas des musulmans « modérés » et non des djihadistes qui agressent les personnels hospitaliers en exigeant que les femmes ne soient soignées que par des femmes ?...
E Ne sont-ce pas des musulmans « modérés » qui veulent faire autoriser le port du voile en France ?...
Chaque lecteur pourrait ainsi poursuivre cette liste à ma place car je ne fais que citer des faits connus de tout un chacun.

Au fait, avez-vous déjà entendu un imam protester contre ces revendications par respect de la laïcité ? Bien sûr que non. « Y faut pas prendre les enfants de mahomet pour des connards sauvages ! »

Et puis, une idée toute bête… Faites donc enterrer les corps des djihadistes dans des peaux de cochons. C’est ce que faisait l’armée britannique dans certaines régions de son empire pour frapper l’esprit des rebelles. Vous verrez bien alors la réaction des « modérés » et si le djihad n’a rien à voir avec l’islam ! Il y a plein d’idées comme ça… Cherchez bien !

Alors oui, il faut en finir avec ce mythe de l’islam modéré et ouvrir les yeux car les attentats et leur cortège de morts vont continuer tant que le mal ne sera pas éradiqué à sa source.

La solution ?... Tout le monde ou presque la connait : c’est la remigration, le retour au pays… le RAP puisque beaucoup semblent aimer ça ! Alors qu’ils ne s’en privent pas… on veut bien même leur flécher le parcours… mais je doute que cela se fasse dans la joie et la bonne humeur ! Il vaut mieux le savoir à l’avance.

Mais imaginez un peu les conséquences : au moins 1 million de logements libérés pour loger NOS plus démunis… des tas de chômeurs en moins… des milliards d’économies pour la Sécurité Sociale…  les prisons vidées de près de 80% de leurs prisonniers… les crimes et délits revenus à une fréquence plus « normale »… le calme et la sérénité restaurés dans maints établissements scolaires… plus de mosquées à financer par les collectivités locales… les existantes pouvant être récupérées et, la mode étant au recyclage, transformée en superette… la sécurité rétablie dans nos rues, même tard le soir… Plus de voitures brulées au Nouvel An… Comme avant, quoi ! Ce que ne connaissent malheureusement pas les jeunes de moins de 30 ans. Alors, faites-vous plaisir : continuez d’imaginer et faites-en profiter votre entourage !... Cela s’appelle de la liberté d’esprit.¢

« Imagine all the people,
Living life in peace… »

John Lennon