mardi 17 septembre 2013

Vincent Peillon salit l'esprit de nos enfants ! par Éric MUTH


A
près la funeste loi Taubira : « Le gouvernement veut imposer la théorie du genre dès l'école élémentaire ». Pour Catherine Goyard, présidente de « Avenir de la Culture », pour M. Peillon, l'École doit être le lieu de transmission d'une nouvelle religion qui arrache l'enfant à un soi-disant déterminisme familial.
« La révolution du genre est décidément déclarée, et les parents sont les ennemis à abattre.
Nous demandons le retrait immédiat des dispositions sur la théorie du genre dès l'école primaire imposée dans la convention interministérielle pour l'égalité du 7 février 2013 pour l'année scolaire 2013-2014, rédigée et souscrite par M. Peillon. »¢

RIEN N'EST TROP PERVERS

Et rien n'est trop sale, cette théorie du genre nie la réalité physique du sexe masculin ou féminin et prétend que l'identité sexuelle n'est qu'une construction personnelle et changeante.

En conséquence, l'homosexualité, la bisesexualité et la transsexualité sont enseignées comme des " orientations sexuelles " de libre choix. La maternité serait le premier des " stéréotypes " sociaux. Par ailleurs, la sexualité ne devrait répondre qu'à la recherche du plaisir, déconnecté de la procréation, de sorte que même la masturbation y est encouragée.

" Vous voyez, c'est la  négation de toute morale, pire : c'est la négation de la nature sexuée de l'espèce humaine et la promotion de l'androgynie ", précise Catherine Goyard. Les militants de la théorie du genre veulent détruire toute règle morale et imposer leurs dogmes à nos enfants. Dans le journal La Croix en date du 21 mars 2013 Vincent Peillon déclarait : " Il faut être capable d'arracher l'élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel...".

La Franc-maçonnerie travaille à salir le regard et l'esprit de nos enfants, elle saborde l'avenir de notre pays la France. Elle débarque dans les écoles élémentaires, sans débat et contre le droit des parents à élever leurs enfants en conformité avec la doctrine chrétienne et la loi naturelle.

LE LOBBY HOMOSEXUEL

" Sous la tutelle du lobby homosexuel, la machine de guerre du gouvernement est bien huilée avec la complicité d'éditeurs de livres pour enfants qui promeuvent l'homosexualité ", insiste la présidente de Avenir et Culture.

Effectivement, il suffit de faire une recherche sur le site de la fnac pour trouver des livres comme " La princesse qui n'aimait pas les princes " paru chez Actes Sud, ou " J'ai deux papas qui s'aiment " chez Hatier.

L'opinion familiale est placée devant le fait accompli d'un projet militant de féministes en mal d'identité et du lobby homosexuel qui a pour effet d'imposer aux enfants une théorie destructrice des valeurs essentielles de la société et contraire aux convictions de leurs parents.


Vincent Peillon ne cache pas ses intentions de transformer l'école en temple de la religion nouvelle qui arrache l'enfant au déterminisme familial. " Oui, vous avez bien compris la révolution du genre est déclarée.¢