mercredi 11 septembre 2013

Projet de budget 2014 : pas un mot des hausses d’impôt


J
ean-Marc Ayrault a annoncé mercredi à l'issue du Conseil des ministres que le projet de budget 2014 allait prévoir des économies d'un montant "sans précédent" de 15 milliards d'euros.
Le Premier ministre a fait une brève déclaration sur le projet de budget à l'issue du Conseil des ministres. Les ministres Pierre Moscovici (Économie) et Bernard Cazeneuve (Budget) devaient ensuite donner une conférence de presse pour lever le voile sur le budget 2014, présenté le 25 septembre en Conseil des ministres.
Selon M. Ayrault, "il était important pour les Français de dire exactement ce que le gouvernement veut faire pour consolider la croissance". "C'est un budget pour le redémarrage de l'emploi, c'est la bataille centrale", a-t-il martelé.
Pas un mot toutefois sur la spectaculaire hausse des impôts. Bah, si les socialistes n’en parlent pas, c’est que ça n’existe pas !¢


Ce projet de loi de finances pour 2014 prévoira notamment, a annoncé M. Ayrault, des économies d'un montant "sans précédent" de 15 milliards d'euros.
Le Premier ministre a outre confirmé qu'il n'y aurait pas d'augmentation de la CSG ni de la TVA, en plus des hausses déjà prévues à partir du 1er janvier 2014 pour financer le crédit d'impôt compétitivité en faveur des entreprises.
M. Ayrault a aussi assuré qu'il n'y aurait "pas d'augmentation du coût du travail". Au contraire, "la baisse se poursuit", a-t-il fait valoir.
"Dans ce budget, il y a une priorité? c'est la croissance et l'emploi (...) Ne nous dispersons pas", a lancé M. Ayrault.¢
Avec AFP