vendredi 23 août 2013

UMP: Union pour une Mort Programmée ? par Manuel GOMEZ


L
e ridicule ne tue pas et fort heureusement car, si c’était le cas, il y a belle lurette que l’UMP serait morte.
● Après le carnaval du duel Copé-Fillon pour la direction d’un parti politique qui part à vau-l’eau.
● La bouffonnerie d’une primaire pour la mairie de Paris.
● Voici l’inventaire du quinquennat Nicolas Sarkozy avec lequel Jean-François Copé va de nouveau désespérer son propre électorat et faire mourir de rire la gauche.
À se demander si ce n’est pas ce qu’il cherche.
Mais peu nous importe de savoir ce qui n’a pas fonctionné sous Sarkozy !
● Il n’a pas tenu ses promesses et la sentence est tombée. Il a été renvoyé à ses chères études, accompagné par une équipe qui n’a toujours rien compris.
● Hollande lui a succédé en 2012  et il ne tient pas non plus ce qu’il a promis ! Dans ce match les deux présidents obtiennent un « nul » parfait.
« Comme un homme politique ne croit jamais ce qu’il dit, il est très étonné quand il est cru sur parole »... Et c’est un expert en promesses mensongères qui a prononcé cette phrase : De Gaulle.¢


Ce qui nous importe aujourd’hui c’est le programme que peut nous proposer cette droite molle et quel leader (toujours invisible à ce jour) sortira du chapeau magique pour l’appliquer. Nous ne voulons plus de promesses ni de discours « gonflants », ça ne marche plus. Ce qu’il nous faut, ce sont de grandes réformes, toujours annoncées mais jamais appliquées.

Pourquoi ?

Parce que l’élu est en place pour 5 ans et que son seul objectif est d’être réélu cinq ans plus tard. Cela suffit !
Pour que la France ait une chance de s’en sortir et puisse repartir d’un bon pied, il est absolument nécessaire de revenir au « septennat » et SANS RENOUVELLEMENT DE MANDAT. C’est l’unique solution pour appliquer enfin les décisions urgentes qui s’imposent sans aucune arrière-pensée politicienne.
Incapables de nous sortir de la crise actuelle, ils nous promettent des lendemains qui chantent pour 2025… qui peut les croire ?

Une chose est certaine les optimistes et les pessimistes divergent sur le sujet. Les optimistes disent : nous sommes dans « la m…. » actuellement !
Non, ce sont les pessimistes qui disent cela.
Non, non, ce sont bien les optimistes.

Les pessimistes disent qu’en 2025 il n’y en aura pas pour tout le monde !!¢