vendredi 16 août 2013

Lettre ouverte à Julien Dray, par Le Crieur du Cœur


Monsieur le député PS,
V
ous venez de devenir réputé et vous allez vous voir en ces lignes, réfuté !!!!!! et si  vous êtes honnête avec vous-même, vous serez bientôt dépité par les nombreuses réfutations possibles de votre apparent déni de la réalité et ce, par le fait même de la fausseté flagrante de la doctrine de base de votre récente apostrophe, aux sous-entendus d’autant plus virulents que le fondement même en est totalement, absolument, indiscutablement erroné !!!
Selon ce qu’a annoncé une chaîne de télévision, vous avez déclaré, dans une interview au quotidien « Le Parisien » : « Cessez de relancer le débat sur le foulard islamique !!! » Or, une telle quasi-invective comporte plusieurs inexactitudes. Je vous en assène les plus graves.¢


1.      Tout d’abord, vous dénigrez, par le fait même, tous les musulmans : ils ne sont pas tous des extrémistes islamiques, donc vous faites un amalgame anticlérical !

2.      Sauf erreur, et contrairement à ce que sous-entend votre déclaration, la France est encore une démocratie libre et laïque, au sein de laquelle il est encore permis de débattre de points cruciaux de la vie sociétale française en France. Et ce, contrairement à la doctrine dite marxiste, les adeptes de laquelle se persuadent que quiconque croit avoir raison aurait le droit d’imposer ses opinions par tous les moyens (goulag y inclus).

3.      Mais l’erreur fondamentale réside au tréfonds de votre affirmation (je n’ai pas dit  « raisonnement », vous comprendrez pourquoi). En effet, s’il y a débat, c’est, de toute évidence, qu’il y a un problème à débattre, ne croyez-vous pas ??? Or, si problème il y a – et c’est indéniable ! – le problème n’est pas dans la discussion qui en découle, mais dans les actes mêmes qui « relancent » ce problème. Et nos mœurs, nos us et coutumes, nos traditions, notre Histoire, notre langue, ne peuvent pas être pris en otages par des jeux de maux…

4.      Je dois ici, par précaution élémentaire, rappeler à tous les échos toujours très intentionnés,  qu’il ne s’agit pas ici d’un stupidement et ignoblement prétendu « racisme », mais de votre prétendu « combat pour la liberté de religion », alors que vous n’oseriez pas affirmer que vous avez lu le Coran avant de proférer votre diatribe...

5.      Mais, puisque vous avez porté ce très utile débat sur la « voix » publique,  je pense indispensable de vous rappeler que, dans toutes relations internationales (et il s’agit ici, notoirement, d’une religion voulue nationale), la réciprocité est la règle intangible. Sinon…

6.      Hélas ! en ce domaine, pourriez-vous citer, pour la défense de votre interpellation, un seul pays musulman (je n’ai pas dit « islamiste »), dans lequel le port d’une croix, ou d’une étoile à six branches est autorisé, ou même seulement toléré dans l’espace public ???

7.      L’Islam (« Soumission ») étant une religion qui englobe tous les aspects de la vie quotidienne et même intime, contrairement aux religions chrétiennes, pensez-vous vraiment qu’il peut sans problème ni débat (mot qui suppose réciprocité et compromis – alors que, sauf erreur, ce mot n’existe pas en tant que tel dans la langue arabe), s’implanter au cœur de pays de culture de type chrétien ???

8.      Si vous ne pouvez pas répondre en toute sincérité à cette question d’importance vitale, alors, de grâce, cessez, vous, cessez de vous faire l’apôtre et le propagandiste et défenseur de l’islamisation de notre pays, dont les bases, depuis plus de deux mille ans, sont d’inspiration judéo-chrétienne !!!

9.      Je respecte toute religion sincèrement vécue, mais je dois hélas constater que de nombreux musulmans sont, eux aussi, victimes d’extrémismes religieux : ignoreriez-vous les terribles combats au cœur des populations musulmanes ? Chiites, sunnites, alaouites, salafistes, et j’en passe, acceptent-ils « les autres » ?? Ne suivez-vous donc pas, vous, « représentant responsable » du peuple français (ou du moins, d’une fraction de celui-ci) et professionnel de la politique, ce qui se passe depuis des années, du Maghreb (Occident) au Mashrek (Orient) et jusqu’en Extrême Orient (Pakistan, Philippines, Cachemire) ???

10.    L’Ancien Testament est, lui aussi, rempli de récits de combats et de punitions terribles ; mais, comme savent le faire tous les adeptes de la Bible, de nombreux musulmans considèrent les versets (sourates) du Coran,  comme issues de comportements difficiles à accepter de nos jours, dans nos pays. En Europe, les guerres de religion ne sont plus de mise. Il suffit – c’est cela même la laïcité, que chacun garde sa religion dans son domaine privé. C’est simple.

11.    Si votre vision politicienne peut s’étendre loin, très loin, dans le temps et dans l’espace, bien au-delà de votre très limitée circonscription électorale ; à notre époque où le seul débat fondamental des religions humaines est celui de la proche découverte de traces de vie nous ayant précédé sur notre proche voisine, la planète « rouge », je ne peux que vous demander, très cordialement, dans l’intérêt de votre parti, de votre Patrie, et du genre humain, de ne plus vous cantonner dans des diatribes limitées et néfastes pour tous.

Alors, comme je l’espère et vous le souhaite, vous pourrez, vous aussi, faire taire les mots d’ordre sectaires ou idéologisés, et laisser crier votre cœur, comme le fait, pour nous tous, l’ami de la vérité, Le Crieur du Cœur.¢