mardi 20 août 2013

La grandeur de la France, par Jean-Luc TARI

 
Envahie par les barbares, la France subira-t-elle le même sort que l'Empire romain ?
L
es Français disposent d’un héritage magnifique. La France est la fille aînée de l’Église. La majeure partie des troupes de la 1ère croisade a été rassemblée par Godefroi de Bouillon, duc de Basse-Lotharingie et par le comte de Toulouse, Raymond de Saint-Gilles.
Le Français, langue de Molière
La France s’est couverte à partir du XIIème siècle d’un blanc manteau de cathédrales. Elle a activement contribué avec l’Italie à la Renaissance des arts et des sciences : Léonard de Vinci est mort à Amboise après avoir été invité par François Ier. Les châteaux de la Loire témoignent du niveau d’excellence atteint par les bâtisseurs de cette époque.
Au siècle des Lumières, la langue de Molière est parlée dans toutes les Cours d’Europe. Après sa visite du château de Versailles en 1717, Pierre le Grand fait venir des architectes français pour construire Saint-Pétersbourg. Frédéric II de Prusse convie Voltaire chez lui et Catherine de Russie invite Diderot.¢


Dans l’Europe entière, des théâtres montent des pièces en français. En 1783,
Les frères Montgolfier
l’académie royale des sciences et des belles-lettres de Berlin pose la question suivante : qu’est-ce qui a rendu la langue française universelle ? La philosophie et les sciences sont à l’honneur en France. Laplace et Lavoisier contribuent au progrès des sciences. Jusqu’au début du XXème siècle, les découvertes s’enchainent. Les frères Montgolfier construisent les premiers aérostats, Pasteur découvre le vaccin contre la rage, Niepce et Daguerre font progressé la photographie, les frères Lumière inventent le cinématographe, Pierre et Marie Curie identifient le radium, Clément Adler est un pionnier de l’aviation. Gustave Eiffel construit sa tour pour l’exposition universelle de 1889. La France est aussi un foyer culturel renommé. Le romantisme s’épanouit avec Hector Berlioz, Eugène Delacroix et Victor Hugo. Le mouvement impressionniste est porté par des peintres français : Monet, Degas, Renoir et Manet. Le rayonnement de la France est à son zénith.

Il est toutefois regrettable que des idéalistes se croient obligés de renier ce passé. En effet, une utopie égalitariste prétend abolir toutes les différences. Les peuples doivent tous être égaux en dignité et leurs différences sont niées. Un relativisme absolu tient lieu de vérité.

Les frères Lumière
Ainsi le passé glorieux de la France doit être rabaissé pour se mettre au niveau des autres cultures. Les croisades et l’expansion coloniale deviennent le prétexte à une repentance sans fin. La haine de soi devient la norme pour des intellectuels décadents. Des mensonges risibles sont mêmes inventés pour complaire à des immigrants récemment arrivés.

Ainsi la Renaissance intellectuelle en Europe serait due aux apports des musulmans. Ce sont pourtant eux qui ont détruit la grande bibliothèque d’Alexandrie. Pour croire que les Occidentaux ont eu besoin des musulmans pour connaître les philosophes grecs, il faudrait oublier que l’empire romain d’Orient a survécu près de 1000 ans à la chute de l’empire romain d’Occident (476-1453). Il faudrait aussi oublier que le latin est la langue officielle de l’Église catholique et que des moines copistes ont préservé les manuscrits des auteurs de l’antiquité durant des siècles.

Si le reniement de nos racines a pour but de créer une communauté
fraternelle universelle, la méthode employée est débile. En effet, quel est l’attrait d’une société qui cultive le misérabilisme ? Si les Français n’ont plus aucune fierté pour leur culture alors les immigrés ont toutes les raisons de garder leurs traditions et même de nous les imposer.

L’autoflagellation est non seulement déshonorante mais aussi absurde. Le suicide civilisationnel proposé par une élite décadente conduit au communautarisme, et celui-ci mène à la guerre civile.

Les discours politiquement corrects sont des inepties dangereuses. L’une d’elles affirme que l’immigration est une chance pour la France.

L’Histoire enseigne que la France est née sur les décombres de l’empire romain ; celui-ci ayant été détruit par les invasions barbares. Faut-il que la France subisse le même sort ?¢