jeudi 8 août 2013

Allah‏, par NB


L
e gros problème avec l'islam, c’est que le coran, cet infâme torchon, cette lamentable copie mal ficelée de la Thora et de la Bible n’est pas un manuel religieux. C’est un manuel de guerre à l’usage des tribus pillardes du désert.
Mahomet était un caravanier saoudien, un petit bonhomme faisant commerce entre La Mecque et les pays limitrophes du nord. Pays beaucoup plus riches, fertiles, productifs et dotés de religions modernes pour l’époque et monothéistes, religions qui étaient un véritable ciment pour la société. Dans le désert il n’y a rien, absolument rien… même pas un arbre pour faire un manche d’outil ou une arme avec l’une de ses branches. Simplement quelques rares et maigres moutons et chèvres broutant jusqu’à ras du sol et en permanence quelques rares et maigres végétations. Bref, tout ce dont les gens du désert ont besoin se trouve ailleurs, chez l’autre.¢


Mahomet, petit, rougeaud, trapu, coléreux, une vilaine excroissance de chair entre les deux épaules, lassé de vivre dans un pays minable, fou de jalousie et de rage à l’égard des pays du nord de l’Arabie, et plus encore à l’égard des pays  encore plus au nord dont il avait entendu partout vanter les richesses… Mahomet donc, petit bonhomme aigri, frustré, jaloux, totalement immoral, rêvant de conquêtes et de pillages se mit en tête de fabriquer une religion sur mesure, monothéiste, qui puisse rivaliser avec les autres.

Il se mit donc à communiquer avec Dieu, qui lui dit, évidemment, bien entendu, ça va de soi, ça coule de source, il fallait s’en douter, les mêmes choses qu’il avait dites à Zoroastre, puis à Moïse, puis à Jésus, avec cette différence de taille, c’est que Dieu lui dit ce qu’il n’avait pas dit aux autres : Dieu avait tout fait et tout fait faire POUR les musulmans. Dieu avait décidé que TOUT appartenait légitimement aux musulmans. Dieu exigeait que les musulmans prennent possession de ce qui leur était dû c'est-à-dire de TOUT, par tous les moyens et surtout la terreur… Dieu adorait terroriser et être craint.

Bref, si on résume le Coran, Dieu autorise, encourage même, la torture, la terreur, l’esclavage, le crime, le pillage et le vol.

Comme Mahomet était analphabète, c’est son cousin Ali qui écrivait sous sa dictée. En fait, pas toujours. Il y a pas mal de chose qui sont de l’Ali tout craché… soit dit en passant qu’Ali, sur le plan moral ne valait pas mieux que son cousin. Qui allait vérifier ce qu'écrivait Ali ? Dieu ?!

Il était bien trop occupé à discuter avec Mahomet.

Avec ce « divin » bouquin, ce divin torchon pourrait-on dire, pondu 600 ans après la Bible, Mahomet, lui qui adorait piller, tuer, violer, torturer à mort en public allait pouvoir s’en donner à cœur joie et partir à la conquête du monde, cet Éden fabuleux que Dieu avait créé tout spécialement pour lui et où tous les bas instincts sont étaient bénis, sacrés, glorifiés et encouragés du moment qu’ils étaient le fait de musulmans.

En fait si on enlève Dieu du Coran qu’est-ce qu’il reste : tout simplement un manuel de guerre et de conquête à l’usage des tribus pillardes du désert… 150 ou 200 pages, très mal écrites, très mal agencées, ou les idées aussi naïves que cruelles et stupides se succèdent dans un désordre épouvantable, et dans lesquelles Dieu déclare que certains hommes, choisis par lui ont le droit de dérober TOUT aux autres hommes… et par tous les moyens, même et surtout les plus odieux.

Le Coran… un gamin de 6 ou 7 ans, agressif, jaloux et complètement tordu aurait sûrement fait mieux.

J’avais une vingtaine d’années quand mon père ramena un Coran d’un voyage au Maroc.
Curieux de tout, je me mis à le lire, sans à priori, pratiquement certain que j’allais y découvrir les fameuses « beautés » cachées dont les bobos et les philanthropes de salon avaient coutume de se gargariser. Dès les premières pages je faillis en tomber à la renverse… pardonnez-moi l’expression mais il n’y en a pas d’autres : une merde, c’était une merde.

Quant à Allah, là aussi je ne vais pas y aller par 4 chemins… je n’ai jamais vu un Dieu aussi con.

Allah souffre terriblement et maladivement de solitude. Il a besoin de se confier en permanence à Mahomet…

Allah voudrait bien conquérir le monde, mais il ne peut le faire tout seul… il lui faut l’aide des Musulmans…

Allah déteste les autres Dieux. Il ne peut absolument pas les supporter, il rêve de les éliminer, mais là aussi il n’a pas la force de les affronter seul… il lui faut l’aide des Musulmans.

Allah a peur des femmes. Il faut constamment les cacher à sa vue et surtout ne pas oublier de les humilier chaque fois qu’on le peut pour leur faire baisser la tête.

Allah a si peu d’autorité naturelle, qu’il demande aux musulmans de se semer partout la terreur en son nom.

Allah veut qu’on le prie le visage tourné en direction de la Mecque… mais il a oublié qu’un jour, si l’un de ses fidèles se trouve quelque part dans l’Univers sur une autre planète,  qui ne se trouve pas sur le même plan, qui ne tourne pas à la même vitesse et pas sur le même axe, comment va faire le pauvre bougre.

Non, franchement et définitivement Allah est un con, un vrai con, un con plus con qu’un con qui est con comme dirait un de mes amis. Allah… le parfait crétin !

Lamentable, vraiment lamentable. Dieu n’a jamais écrit de livre.

Franchement vous voyez Dieu avec ses divins doigts prendre une plume et écrire ses divines pensées… ou bien vous le voyez en train de dicter sa divine parole : « Ô juifs, vous êtes le peuple élu… les autres ne sont rien… traitez-les comme des moins que rien, vous me ferez plaisir ! » Ou bien « Voyez, voyez, voyez... ils n'ont rien et ils sont prêts à tout donner... imitez-les : donnez-donnez-donnez-donnez donnez encore et toujours… vous me ferez tellement plaisir ! » Ou bien « Ô musulmans j’ai tout fait faire aux autres hommes pour vous et uniquement pour vous. Ce qu’ils ont n’est pas à eux mais à vous… prenez tout, absolument tout et châtiez-les s’ils se révoltent, vous me ferez tellement plaisir ! »

Non franchement toutes les religions quelles qu’elles soient nous prennent pour des cons.
Ce ne sont que des instruments de pouvoir, de conquête ou d’accaparement des richesses.

Les religions sont des « trucs », des « machins » plus ou moins biscornus pondu par des hommes plus ou moins moraux, plus ou moins civiques, plus ou moins droits, plus ou moins sains d’esprit… des trucs ou des machins destinés à faire marcher à quatre pattes l’humanité entière sous la sainte terreur de Dieu. Pratique, très pratique.

Je crois très fort en Dieu, en une perfection, cette PERFECTION, physique, intellectuelle, morale, que l’on sent, que l’on pressent, qui existe bien sûr et après laquelle on court toute sa vie sans jamais l’atteindre.

Mon Dieu n’est pas de ceux-là. Il est très cool, super-cool, hyper-super-méga-cool.
C’est l’AMI parfait. Rien à voir avec les dieux sanguinaires, autoritaires, exigeants, mégalos, cruels, vengeurs et châtieurs de la Thora, de la Bible ou du Coran.

Comme il est responsable de tout, jamais il ne s’avise de faire un reproche quelconque à qui que ce soit. Chacun est ce qu’il est, comme il l’a fait, un point c’est tout. Et pour discuter avec lui pas besoin de se mettre à genoux ou de ramper. Nous DEVONS être fier de nous, chacun DOIT être fier de soi, c'est-à-dire de son œuvre et ne jamais s’aplatir devant rien ni personne. Devant lui, nous ne sommes même pas poussière… est-ce qu’une poussière s’agenouille ? S’aplatir devant lui, non seulement est du plus profond, lamentable et navrant ridicule mais il ne le veut pas.

J’ai un sens de Dieu très fort, très-très fort mais je n’ai pas de religion, Dieu m’en garde !

Quand à l'Islam que nos grands raisonneurs-raisonnants-raisonnailleurs-raisonnaillants devant l'Éternel voudraient « adapter »… c’est non, mille fois NON !

L’Islam est une religion de voyou. On ne peut absolument pas l’adapter à une population saine.

La plupart des hommes ont besoin de Dieu. Ce qui est  terrible, c’est que beaucoup le découvre à travers cette religion.

La grande majorité des musulmans ne sait pas où les conduisent les imams, mais les imams, eux le savent : musulman veut dire esclave, esclave de Dieu… en fait esclave du prêtre et de personne d’autre… mais ils y croient dur comme fer.

L’Islam DOIT être interdit, et pas seulement en France... sur toute la planète. Il a fait assez de mal comme ça.¢