mercredi 19 juin 2013

Nécro, par Alain de Montere

M
aurice Nadeau y aura mis le temps, mais il a fini par crever… Comme quoi, tout arrive : il suffit d’être patient. Même Dieu en vient à se lasser. VOILA UNE ERADICATION DIVINE, TANDIS QUE JE VIS ENCORE, QUI ME REJOUIT.
Depuis le temps que je fais – à ma façon -  la guerre à tous ces salauds de troskystes et consorts !
Tenez, si Cohn Bendit et Méchanchon – entre nombre d’autres - venaient à faire un infarctus, j’irais me « soûler la gueule », ce qui ne m’est pas arrivé depuis plus d’un lustre.¢

Certes, le centenaire Nadeau, (la peste rouge conserve), ne m’a jamais directement fait le moindre mal… Sauf que mépriser François Mauriac et Daniel Rops pour un Bataille ou un Ionesco, le « Blanc » pur et dur que je suis ne saurait le pardonner à cet olibrius venu d’on ne sait où.

Doué ? Peut-être… Staline devait l’être aussi, quand simple commissaire politique du Général Toukhatchevski (il a 27 ans) qui remporte par surprise une bataille contre les polonais à l’été 1920, avant que les rouges se fassent tailler des croupières par ces mêmes Polonais avant la fin du même été, il a liquidé le dit général aux approches de l’été 1937 !

Salopards de rouges ! Mais les roses ne valent pas mieux ; méditez : ils sont pires, parce qu’en sus ils sont lâches.

Lorsque j’étais Officier de l’Armée Française (aux temps de Massu, Bigeard, mais surtout de Salan, Hélie Denoix de Saint Marc, Argoud, Degueldre…, ennemis jurés de Nadeau pro-fellouzes,) nos manœuvres étaient TOUTES dirigées vers l’URSS. Jeune lieutenant, officier de sécurité, j’avais ordre de chasser le rouge partout où il était embusqué – (les homos et autres pédérastes aussi, d’ailleurs)… AUJOURD’HUI, C’EST À L’OFFICIER DE TRADITION CHRETIEN QUE L’ON CHERCHE DES POUX DANS LA TETE !!!

Normal ! Vous êtes 18 004 656 (soit 51,63 des électeurs) a avoir porté au pouvoir un bigleux pacifiste de l’Internationale Socialiste, autrement dit, pour faire simple, un anti-patriote qui, demain si l’occasion se présente – au demeurant il le fait tous les jours avec l’Europe – vous trahira pour faire triompher ses idées apparentées (je me contente de cet euphémisme) au judeo-marxisme visant à l’établissement d’un gouvernement mondial mercantile.

Heureusement, les héritiers des grandes civilisations asiatiques vont exiger leur part du gâteau, sans parler de l’Amérique Latine, et, là, « on n’est pas sorti de l’auberge ! ».

Juste avant de terminer l’alinéa : pourquoi alors, me ferez-vous peut-être remarquer, accentuer la préférence arabo-maghrébo-négroïde au détriment de ses « frères » de RACE ?... n’en déplaise à l’anti-française Taubira !

Tous simplement, « mes chers concitoyens » selon la formule consacrée, parce qu’en matière de carrière politique, il n’y a ni morale ni honneur ; il faut aller chercher les voix là où l’on peut les trouver, au besoin en faisant voter les fils des assassins FLN, les  Nords et autres Africains de toutes engeances, les indépendantistes noirs meurtriers, et même les morts… quitte à perdre son âme.

Mais voilà : un Hollande n’a ni âme ni honneur.

Pas davantage un Ayrault ! Moins encore un Valls, dont la « Francitude » est tellement sujette à caution ! Quant à la sus-nommée Taubira ou l’autre Belkacem, je vous laisse juges !

Je gage qu’à défaut de funérailles nationales, le gouvernement fantoche qui préside pour un temps à nos destinées va faire moult et moult panégyriques à la mémoire du feu…

Notez que nous l’aurons échappé belle ; Maurois, non non pas André (ou plus civilement Émile Salomon Wilhelm Herzog), mais Pierre ayant lui aussi cassé sa pipe, ne pourra commettre  un de ces dithyrambes avinés dont il avait le discutable talent.

Donc un « rouge » est redevenu poussière. Aucun doute, nous les « Blancs » nous nous réjouissons… en attendant notre tour.

Serait-ce à dire que tous, ombres vaines d’un monde à l’aune de l’Univers éphémère, nos haines et nos amours ne valent pas pipette ?¢