mercredi 19 juin 2013

Les lois socialistes ne sont que poussière ! par Éric Muth

I
l faut l'intervention publique du Pape François pour dénoncer ces lois françaises néfastes, injustes, et parfois cyniques. Un groupe de 45 parlementaires français, membre du groupe d'amitié France-Saint-Siège du Sénat et du groupe d'études à vocation internationale, Gevi-Saint-Siège, de l'Assemblée Nationale, ont été reçus par le Pape Francois, lors d'une audience, le samedi 15 juin.
Ce rendez-vous obtenu presque du jour au lendemain montre bien les préoccupations et les inquiétudes du Pape François face à une France dénaturée avec l'abandon de la famille et la destruction systématique de nos valeurs.¢

Une France meurtrie et trahie par un lobby gauchiste sans vision pour notre pays qu'il déteste et veut voir mourir. Alors, sans vraiment faire allusion à cette loi abjecte et illégitime inventée par la ministre Christiane Taubira, le Pape François a décrit le travail d'un honnête parlementaire qui est de : " Proposer des lois, les amender ou même les abroger ".

Ce n'est pas un hasard, le Pape doit dénoncer ces lois françaises qui vont à l'encontre de la justice et du respect humain. Ce n'est pas une surprise non plus, que l'Église de France et de Rome soit opposée au mariage homosexuel et à plus forte raison l'adoption. Il est aussi urgent et impératif que le Souverain Pontife se fasse entendre dans cet univers déchristianisé.

Dans le Nouvel Observateur, Giuseppe Di Bella, comme tout journaliste socialiste qui se respecte écrit : " Vision toujours archaïque et passéiste au Vatican " pour critiquer les propos de ce Pape, qui lui, est en avance sur son temps. Pourquoi ce journaliste s'obstine-t-il d'écrire des choses qu'il ne comprend et qui le dépasse ?

La médiocrité est bien de ce monde. Ce monde en pleine évolution dit-il et qu'il défend n'est qu'une apparence, la réalité est autre, évoluer ne veut pas dire tuer, avec ces lois socialistes souvent illégitimes on tue l'homme et son destin, avec cette mondialisation sauvage et corrompue l'humain devient robot.

Et les propos déplacées de Denis Baupin, député de Paris et vice-président de l'Assemblée nationale, sur les propos du Pape François sont un scandale et une provocation de plus de ceux qui nous gouvernent : " Le pape voudrait que les parlementaires français modifient les lois selon l'Église catholique! Il a été élu par qui celui-là...

" Et vous Monsieur Baupin voulez adapter les lois de la république selon la loi coranique. La France ne vous suivra pas.¢