mercredi 5 juin 2013

Éguisheim : le village préféré des Français, par Raymond Morant

COMMUNIQUÉ
 « Le Gaulois » est particulièrement heureux d’adresser ses plus vives félicitations à ses Amis d’Éguisheim qui ont œuvré avec leur dévouement habituel à la réussite de leur magnifique Village.
C
ette fois, c’est fait… Le résultat est tombé hier soir à la fin de l’émission de Stéphane Bern, « Le village préféré des français », Eguisheim devient donc LE grand gagnant de ce concours organisé au niveau national et pour lequel les Français ont une vraie passion.
En 2012, la ville de Riquewihr  était la candidate de la région Alsace et s’était classé 6ème. Cette année, 22 régions de France, représentées par 22 villages tous plus beaux les uns que les autres étaient à  nouveau en compétition, avec peut-être un audit télévisé encore plus fort puisque c’est la seconde année que cette émission est réalisée.
En 2012, près de 5 millions de téléspectateurs (4,8 exactement) avaient suivi les reportages.¢


Pour ce concours, de nombreuses personnes se sont mobilisées, les services municipaux, les membres du conseil municipal avec en tout premier lieu le maire Claude Centlivre, qui a su « mouiller la chemise » et être là où il le fallait, certaines associations ainsi que des bénévoles qui ont tenu à aider leur commune afin d’obtenir dans la mesure du possible un score honorable.

Il faut dire que sur les 22 villages présentés, plus des ¾ ont déjà droit à l’appellation « Un des plus beaux villages de France », preuve que la barre est déjà haute.

En réalité, ce n’est pas un jury spécialisé qui votait pour le présent challenge, mais bien toute la population de France, d’où l’importance de la médiatisation qui a été faite durant la période de vote, du 16 avril au 14 mai dernier.

Dans les mêmes périodes, deux journées complètes furent nécessaires pour assister l’équipe de France 2 et l’aider à préparer comme pour les autres villages, un film rétrospective de près de 5 minutes, montrant  la commune, ses spécialités, le parc à cigognes, sa façon de vivre et faire ressentir aux téléspectateurs la convivialité, l’esprit associatif, ces valeurs humaines tout aussi importantes que le fleurissement.

Pour l’information des internautes, un lourd travail a été fourni par l’office du tourisme d’Eguisheim, par les hôtesses présentes sur le terrain et chargées de diffuser un maximum d’information via le site de l’office, Internet et des milliers de Flayers. Un travail de longue haleine, jamais terminé mais qui finalement a porté ses fruits.

Les dernières semaines, les derniers jours, les doses d’adrénaline étaient fortes chez certains Éguisheins,  les commentaires allaient bon train, sur le classement possible, parfois contradictoires, souvent inventés, parfois farfelues.

Au fur et à mesure que l’échéance approchait, les choses se confirmaient avec
plus de précision, ainsi vendredi soir il était quasiment certain qu’Eguisheim était dans le trio de tête… La pression montait … Samedi soir, lors du concert de la Cantèle il était question de la présence de Stéphane Bern en Alsace… avec venue possible dimanche matin dans la cité de Léon IX… Certains passèrent une mauvaise nuit, conscients que la journée de dimanche serait peut-être exceptionnelle.

Dimanche matin vers 11h, Stéphane Bern  arriva tel une apparition dans le cœur du village, suivi par tout son staff. Très vite une foule nombreuse, composée de locaux et de touristes très surpris, se retrouva place Saint-Léon et assista à l’installation d’un immense écran et de tout un matériel de télévision.

Alors là, ce n’était plus un doute mais une confirmation que le village allait recevoir le prix tant convoité.

Une ambiance particulière, faite à la fois de tension, de rires, de petites situations burlesques et bon enfant, régnait dans le village, personne ne connaissant vraiment le déroulement qui allait suivre.

Enfin, peu après midi, Stéphane Bern est apparu, simple, sympathique, décontracté et se prêtant volontiers à serrer des mains et signer des autographes.

Peu après les choses sérieuses et officielles commencèrent. Le maître de cérémonie expliqua qu’effectivement Eguisheim avait été choisi pour être « le village préféré des français 2013 » et que le vote avait intéressé plus de 128.000 internautes. Il s’agissait donc de tourner les séquences annonçant le village gagnant, séquences qui seraient diffusées en différé mardi soir. Le public présent joua le jeu en se confirmant aux demandes de l’équipe de France 2.

Les moyens étaient conséquents, même un drone a survolé la place à plusieurs reprises, notamment lors de la liesse provoquée dès la proclamation du résultat.

Au moment de l’annonce du verdict par Stéphane Bern, s’en suivirent des tonnerres d’applaudissements, de cris de joie, les viticulteurs en tabliers faisant sauter les bouchons de crémant  pendant que des  milliers de paillettes de papiers brillants et de serpentins tombaient du ciel. C’était vraiment l’euphorie totale, la joie était sincère et communicative.

Durant ces heures, tous ont pu voir les difficultés à filmer une telle émission, plusieurs séquences ont dû être reprises plusieurs fois, parfois même suite à un manque momentané de soleil, le temps de laisser passer le nuage. L’enregistrement de ces séquences permit ensuite aux Éguishiens de visionner en avant-première sur grand écran une partie du film « officiel » de la sélection.

Tout se termina vers 15h30, devant un public fidèle qui suivit ces instants peu ordinaires avec complaisance et beaucoup de plaisir.

Enfin, pour clore le tout, le maire Claude Centlivre et Stéphane Bern dévoilèrent ensemble la plaque mémorisant l’événement et installée à demeure sur le mur d’enceinte du château, une plaque qui sera lue sans aucun doute par des milliers de touristes dans les prochains jours.

Ce nouveau label donne désormais au village un titre de plus parmi les nombreux titres déjà existants, reste à présent à bien assurer ce succès, en prévoyant l’accueil massif de nouveaux touristes dans les prochains mois, en quelque sorte la rançon de la gloire.¢

Raymond Morant d’Éguisheim