samedi 8 juin 2013

ASP : Assemblée générale 2013

COMMUNIQUÉ de l’Action Sociale et Populaire
C
omme l'année dernière, l'équipe et les amis de l'ASP se sont retrouvés pour notre Assemblée Générale à la bibliothèque Jeanne d'Arc Paris 13ème.
Cette année nous avions pris la décision de ne pas l'organiser à Athis-Mons comme à nos débuts, notre Vice-présidente Madame Catherine Blanchard n'étant à la retraite que depuis quatre jours. Ce qui n'a pas empêché l'assistance d'écouter avec grand intérêt les diverses interventions des membres de l'équipe.¢


Interviennent en premier, Jean Chabernaud et son épouse Béatrice, membres historiques qui font des maraudes depuis les origines. Jean a tracé le bilan de celles-ci en expliquant que l'écho rencontré dans nos milieux en est de plus en plus important. Alors que nous tournons depuis plus de cinq ans et que par ailleurs, la situation dans les rues de Paris se dégrade sans cesse.

Ensuite, notre président, le Pasteur Blanchard trace le bilan de l'année écoulée, constatant la montée en puissance et la reconnaissance dont nous sommes l'objet. Il remarque aussi que l'équipe s'étoffe de gens compétents et dynamiques qui assurent de mieux en mieux leurs tâches.

Puis Oscar Wesley a donné son sentiment sur les actions menées auxquelles il a participé ; insistant sur ces points : elles correspondent à un réel besoin, elles sont une des priorités fondamentales pour l'avenir de notre association.

À son tour, Benoit Vaillant notre secrétaire général s'est exprimé. Évoquant l'ouvrage collectif sur les maraudes, il souligne que les passages à la fête de radio Courtoisie ne faisait qu'accroître notre crédit en répercutant le sérieux du travail que nous menons.

Notre trésorier, Gaël Fouilleul a fait le bilan financier, il a montré que si nos finances régressent de 25%, nos frais explosant de manière exponentielle; notamment pour le véhicule, pour autant modestement mais sûrement, d'année en année nous pouvons continuer notre travail.

Madame Blanchard notre Vice-présidente, a pu évoquer l'aspect constructif des invitations de cadres et de militants du Front National qui touchent, ainsi, du doigt les réalités existentielles de la misère et qui se font les "missi dominici" de la cause des pauvres.

Pour terminer, notre marraine Madame Jany Le Pen, a parlé de son vécu existentiel depuis les soupes de St Lazare en passant par SOS-enfants d'Irak jusqu’aux maraudes, précisant l'utilité de nos actions sur la durées ; nous encourageant de continuer de tissés nos réseaux pour venir en aide aux nôtres.

Pour l'avenir, ce n'est pas le travail qui manque. Toute l'équipe est en ordre de bataille pour relever ces défis.¢

Tristan Josseaume
Membre de l'ASP depuis 2007