mercredi 15 mai 2013

Synergie-Officiers met en cause le laxisme de Taubira

Communiqué de presse de « Synergie-Officiers‏ », syndicat du corps de commandement de la Police Nationale.
S
YNERGIE-OFFICIERS, majoritaire à la Préfecture de Police, condamne avec la plus grande fermeté les scènes de guérilla urbaine qui se sont déroulées à Paris, lundi 13 mai, où les rues de la capitale ont été livrées à des centaines d'émeutiers.
SYNERGIE-OFFICIERS constate que malgré les sempiternelles explications sociologiques des apôtres de la culture de l'excuse, les grands évènements festifs, culturels ou sportifs voient systématiquement le déferlement de casseurs de banlieue qui se livrent à des actes de sauvagerie et de prédation.¢


Les violences consécutives à la fête du PSG n'échappent pas à cette règle et n'étonnent pas les policiers qui avaient déjà eu affaire au même profil d'individus dès dimanche soir sur les Champs-Élysées. En conséquence, l'événement n'aurait pas dû se dérouler sur le Trocadéro.

Ces casseurs ne bénéficient d'aucune mansuétude de la part des policiers professionnels du maintien de l'ordre qui savent les neutraliser, mais ne peuvent agir sans risque dès lors qu'ils se fondent dans la foule.

En revanche, SYNERGIE-OFFICIERS ne se fait aucune illusion sur les sanctions pénales qui seront infligées aux rares interpellés, en conformité avec les messages laxistes distillés depuis des mois par la Garde des Sceaux.

SYNERGIE-OFFICIERS constate que des événements sportifs similaires se déroulent sans incident en Angleterre ou en Espagne, pays où les pillages et les violences contre la police sont sévèrement réprimés.¢

Le Bureau National

Rechercher dans FPI-Le Gaulois et sur le Web

Chargement...

Aperçu

Rejoignez les lecteurs de

l’INFO PATRIOTE

AU QUOTIDIEN

Tribunes libres

Politique

Économie

Immigration

Europe

Identité Nationale

JE M’ABONNE