mercredi 29 mai 2013

Suppression du mot « race » : plutôt l'idéologie que la réalité

COMMUNIQUÉ du Mouvement National Républicain
L
'Assemblée Nationale a adopté, jeudi 16 mai 2013, une proposition de loi du Front de gauche supprimant des lois le mot « race ».
Ainsi, bien que tout le monde, y compris les enfants, soit capable de distinguer des individus noirs, blancs, jaunes, nos législateurs nient que l'espèce humaine, comme les autres espèces vivantes, puisse être subdivisée en groupes possédant des caractéristiques communes.
L'idée est de supprimer le racisme, mais on ne voit pas ce que ce mot peut signifier si les races n'existent pas.
Comment peut-on prendre au sérieux des hommes politiques qui se bouchent ainsi les yeux devant la réalité ?¢