mardi 21 mai 2013

Race ! par Alain de Montere

Ç
a y est, ils y sont ! Holandos-(socialos et autres machinchoses) ; Mélanchos-(cocos et associés) ; Taubiros-(antiblancos et autres rebuts) ; Duflotos-(écolos et nullités patentées) ; Belkacemos-(islamo, et autres mores de même acabit) ; et j’en passe de la même engeance… en sont venus là où même un Mitterand ou un Marchais n’eût jamais osé se hasarder. Mais à ces indignes, rien n’est impossible.
Après avoir détruit les fondements mêmes de notre société (qu’on le veuille ou non CELTO-GERMANO-GREGO-ROMAINE, pour faire court) ; après avoir nié l’évidence de la nature, à savoir la nécessité de procréer pour se perpétuer, et créer le troisième sexe regroupant les homos de tous genres (confusion des genres ayant eu pour conséquence dramatique la pandémie « sidaïque » J.M Lepen sic) ; après avoir humilié notre nation devant les orteils crasseux du Magheb ; après nous avoir fait la risée du monde entier, même aux regards bovins des sinistres potentats africains que nous engraissons de millions d’euros (monnaie de singes, on ne saurait mieux dire en l’occurrence !) tandis que nos nationaux (les blancs - c’est une teinte de peau seulement) souffrent de faim pour certains. Après avoir éradiqué notre langue, la plus pure du monde occidental, au bénéfice du bâtard anglo-saxon ; après… Las !¢

Ils décrètent que la RACE… ça n’existe pas ! Et supprime le mot, un de plus, de la Constitution. Les révolutionnaires de 89 sont certes loin, très très loin d’être glorieux à tous égards, mais tout de même leur texte de 91 n’était somme toute pas si mauvais.

Plus de race, PARFAIT !... Alors, parlons d’espèces.

Au hasard, les Canidés, famille de mammifères carnassiers, comprenant comme espèces les chiens, les renards, les loups, les coyotes… Rigolons : génétiquement, loup et chien, par exemple, ne sont pas des espèces différentes… Et pourtant, nous, hommes, nous les faisons différents !

L’homme, famille de mammifères omnivores (certains le prétendent supérieur), seul de son espèce nous l’admettrons… - jusqu’à ce que les scientifiques un jour ou l’autre nous persuadent du contraire – (car rien, absolument rien ne prouve que ceux d’aujourd’hui ont raison), et finissent par démontrer que tel ou tel australotruc, ou primatruc… est en fin de compte l’ascendant de tel ou tel cousin germain d’un quelconque africatruc… Ou que depuis l’Homo, même à partir d’un tronc commun, l’humanité a produit des mutations donnant différentes espèces,  à l’exemple du chien et du chacal.

Une seule et même espèce humaine, halleluia !... J’suis t’y pas l’frangin d’Taubira ?... Et ben,  ça’m’ f’rait mal !

La sus-nommée peut bien penser ce qu’elle veut, faire promulguer toutes les lois qu’elle veut – (lesquelles lois seront, je l’espère, abrogées dès avant la fin de 2017), rien ne changera cette réalité : ELLE EST NOIRE ET JE SUIS BLANC. (Je ne soutiens pas être supérieur, loin de là ! mais seulement différent. Et je revendique cette différence, et c’est mon DROIT le plus absolu, que de refuser farouchement tout identitarisme avec une semblable créature, indépendantiste et antifrançaise viscéralement vindicative).

Être chrétien ? INTERDIT !... Tu dois devenir mahométan ou crever !
Être Français ? INTERDIT !... Tu dois te reconnaître Européen ou crever !
Être Front National ? INTERDIT !... Tu dois être socialiste, gauchiste, écologiste ou crever !
Être blanc ? INTERDIT !... Tu dois, dans la glace, te voir NOIR, GRIS ou crever !

Compte tenu de mon âge, je vais, c’est assez probable, bientôt crever. Tout compte fait, fort heureusement pour moi, puisque cela m’évitera, égoïstement, de souffrir davantage en constatant, jour après jour, les résultats dramatiques des criminels méfaits de nos actuels dirigeants, Jean-Foutres de la plus vile espèce.

Mais oui, cette espèce-là existe bien !¢