jeudi 16 mai 2013

Ligue du Midi : Casse toi pov’Cohn !!!

Communiqué de la Ligue du Midi, membre du Réseau-Identités
R
edoutant une intervention de la Ligue du midi, celui que l'on appelait jadis « Dany le Rouge », avait par précaution avancé son arrivée de plusieurs heures au Cinéma Diagonal afin de ne pas être confronté à la vindicte des manifestants qui l’attendaient.
En effet, celui qui s'était fait connaitre, lors des évènements de mai 1968, en devenant un des leaders des mouvements marxistes, anarchistes et gauchistes n’avait déjà pas à l’époque une réputation de grand courage et sa conversion quelques années plus tard à l'idéologie ultra-libérale, ses positions favorables aux privatisations et ses accointances avec le patronat -allant jusqu'à s'inviter à plusieurs reprises à l'université d'été du MEDEF- n’ont pas renforcé son caractère en ce domaine.¢


Aussi Richard Roudier –président de la Ligue-,  eut beau jeu devant les patriotes présents rue de Verdun de dénoncer “un des Grand défenseur d'une Union Européenne “Bruxellienne” et technocratique, qui n’a pas hésité à contester la légitimité du Peuple à décider par lui-même, exigeant même que les Suisses reviennent sur l’interdiction des minarets ...Tel est le vrai visage de cet homme, poursuivait-il, qui, de son passé soit-disant libertaire, n'a gardé que les aspects les plus nauséabonds : promotion de la pédophilie, de la légalisation des drogues, de l'immigration massive extra-européenne, du mariage homosexuel… Il symbolise à lui seul la décadence morale et politique de la France et de l'Europe qu’il porte en étendard depuis près d’un demi-siècle...”

“Daniel Cohn-Bendit est le digne représentant de ces pseudo-élites qui nous dirigent aujourd'hui, des gamellards qui, à défaut d'enrayer la crise économique qu'ils ont initiée, ne cessent de détruire nos identités charnelles, lesquelles supportent des valeurs pouvant mettre en périls leur système ultra-libéral, déshumanisé et hyper individualiste. Nous voulons dire à ce jacobin apatride, concluait l’orateur, que cette terre est la nôtre et que nous ne voulons pas de lui chez nous !!!”

La manifestation qui a duré une bonne heure, s’est déroulée sans incident. A grands coups de sifflets et de slogans “Casse toi Pov’ Cohn”, les manifestants ont distribué des tracts et entamé des discussions fructueuses avec les passants. Coïncidence ou hasard du calendrier, le lendemain, Richard Roudier était convoqué au Commissariat de police de Montpellier le jeudi 16 mai à 14 h. pour “audition”.¢

Ligue du Midi
BP 1-7114
30912 – Nîmes cedex 2

Tel: 04 34 40 41 29 / 06 83 25 36 10