jeudi 30 mai 2013

En France, un Rom touche 75€ par jour sans travailler !

L
a logique de nos gouvernants est décidément imparable ! En août 2012, Manuel Valls impose les démantèlements de camps insalubres des Roms. Ça fait toujours bien !...
Mais il impose également ce qu’il appelle « un diagnostic social », c’est-à-dire l’obligation de proposer des « solutions d’hébergement et d’insertion aux populations concernées ».
Si l’on traduit ces formules de novlangue, cela donne : chaque Rom expulsé de sa caravane jugée insalubre sera logé aux frais de l’État, donc à nos frais, à l’hôtel ou dans un logement social.¢

Et si les préfets ne leur trouvent pas rapidement une solution ?... Ils paieront 75€ nets par jour et par personne d’astreinte !

Le préfet du Rhône a ainsi été condamné pour ne pas avoir tout de suite relogé quelques familles Roms.
Les campements de Roms sont tous jugés insalubres et le gouvernement a 2 solutions :
E Soit il verse 75€ par jour et par personne aux Roms
E Soit il leur fournit l’hôtel…

Dans tous les cas, les populations Roms vivant en France touchent un joli pactole : 75€ X 30 Jours = 2 250€ nets par mois !

Qu’on ne s’étonne donc pas du trou abyssal de nos finances…

À ce propos, après une hausse très importante des prélèvements obligatoires entre 2012 et 2013, le collègue de Manuel Valls, le ministre de l’Économie Pierre Moscovici, a annoncé une nouvelle hausse de ces prélèvements en 2014, de 6 milliards d’euros, pour l’instant…¢
Novopress (posté par Patricia)