mardi 23 avril 2013

Une soirée au Château, par Claude Nal

Le Château de Fargues où fut donnée la représentation du 12 avril 2013
J
ouer « Le Serment de l’Orane » dans le cadre médiéval du Château de Fargues ne pouvait être qu’un rêve. Or, ce rêve s’est concrétisé le 12 avril 2012 entre 20 heures et vingt-deux heures, au début d’une nuit printanière.
Monsieur Alain Cortade maire du Pontet, avait demandé à Monsieur Denis Bergé, responsable du Service Culturel du Château, d’accueillir le Cercle Algérianiste du Grand Avignon et des Pays de Vaucluse pour une représentation dans la magnifique salle Tinel. Ce théâtre parfaitement équipé, de la loge confortable jusqu’aux moyens techniques modernes de la régie, dispose d’une scène qui offre aux acteurs des conditions d’expression idéales.¢


Claude Nal, auteur de la pièce "le Serment de l'Orane"
La troupe dirigée par Gilles Galiano, admirablement reçue par les membres du Cercle Algérianiste et par l’équipe du Château, a pu répéter et affiner son jeu pour donner, le moment venu, une représentation « haut de gamme ».

Les spectateurs, confortablement installés dans des fauteuils moelleux, ont pu apprécier le jeu des acteurs dans ses moindres nuances, grâce à une excellente acoustique. Des travées pleines à craquer, sont monté de nombreux applaudissements qui ponctuaient de larges plages de silence, d’attention et d’émotion.

Le final et la présentation des artistes par le metteur en scène, ont laissé éclater de véritables ovations. La communion entre les acteurs, pour la plupart issus de familles françaises d’Algérie, et le public, où se côtoyaient plusieurs générations de Pieds-Noirs, et de sympathisants de notre communauté, était tellement forte que les deux heures de spectacles ont paru très courtes à beaucoup de personnes.

Cette belle réussite que nous devons, pour une grande part à Madame Suzanne Clément-Averso, et à  Messieurs Jean-Pierre Risgalla et Jean-Pierre Cerruti, dirigeants du Cercle, bien secondés par Monique Cassar et Gilbert Emerit pour l’intendance et par Germain pour la technique, permet d’envisager l’avenir du Serment de l’Orane avec sérénité et une certaine ambition. De nombreux commentaires positifs et un article élogieux de La Provence en sont la preuve.

Tous nos amis Français d’Algérie, du Maroc et de Tunisie peuvent maintenant s’appuyer sur cette troupe pour « Se souvenir – Défendre la vérité – Transmettre ». Nous pouvons ouvrir notre valise remplie de milliers de souvenirs et en montrer le contenu à tous ceux qui veulent savoir ce qu’étaient nos belles régions du Nord de l’Afrique, et qui veulent comprendre les bienfaits de la présence française dans nos anciens départements africains et dans nos colonies passées. Bienfaits dont bénéficient aujourd’hui les populations de ces pays devenus indépendants.

Pour ma part, je suis un auteur comblé. Félicitations aux comédiens et merci à tous mes vrais amis dont la présence et les encouragements m’ont permis de remettre à leur juste place les critiques stériles et nauséabondes de certains faux amis, Pieds-Noirs marseillais, qui se complaisent dans la division. Les donneurs de leçons ne peuvent que me stimuler dans la quête d’un futur apaisé pour la communauté Pieds-Noirs unie… Ma communauté !

Bien entendu toutes les associations et amicales  Pieds-Noirs peuvent apporter leur concours à la diffusion de la pièce et organiser des représentations. Il n’y a aucune exclusive et plusieurs projets sont en cours de concrétisation à Marseille, Aix en Provence, Fonsegrives, Cassis (voir le site http://www.jh-dhonneur.fr/pour les détails).

La prochaine représentation aura lieu à Marseille, au Théâtre Mazenod, le 15 juin 2013 à 20 heures.¢

Claude Nal
04 91 82 01 37