mardi 23 avril 2013

Non, notre morale n'est pas laïque, par Partizan

L
a déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 s'est voulue un contre-pied des atrocités commises durant la guerre par un fou qui professait naturellement sa haine du christianisme et de ses valeurs.
Largement inspirée des valeurs évangéliques, notre morale , ou plutôt les codes moraux occidentaux, vont puiser plus loin encore dans nos racines judéo-chrétiennes.

Le "tu ne tueras pas" du décalogue était une révolution éthique en des temps prébibliques, et ces principes n'ont aujourd'hui encore aucun équivalent dans les pays musulmans.

Cette volonté soudaine d'un gouvernement dépassé par une violence endémique de remettre la "morale" au gout du jour est un geste désespéré de ceux qui n'ont cessé de lutter contre ces principes.

Les "bouffeurs de curé" au nom de l'universalisme et de l'égalitarisme ont laissé se construire 2200 mosquées, temples où l'amour du prochain est une préoccupation bien lointaine...¢