vendredi 12 avril 2013

Incident prétendument « raciste » au Sénat

U
n incident a éclaté jeudi au Sénat lors de l'examen du projet de loi sur le mariage homosexuel sur fond prétendument raciste. C’est du moins ce que la gauche a essayé de faire croire pour se poser en victime et jouer la dignité offensée.
Lors de son intervention, s’adressant à la sénatrice écologiste Esther Benbassa dont le style vestimentaire en séance publique peut être admiré sur la photo, le sénateur UMP Bruno Retailleau a lancé sur le ton de la boutade : « Nous n'avons pas la même couleur politique. D'ailleurs d'autres couleurs non plus ». Au vu de la photo–cheveux rouges et veste jaune canari-, on ne peut évidemment pas dire le contraire ni faire grief au sénateur de Vendée, ancien villiériste, d’en avoir plaisanté. Mais, pour la gauche, l’occasion de surfer sur la mauvaise foi, le procès d’intention et du non-dit était trop belle.¢


Jouant alors les vierges effarouchées, le président PS de la commission des Lois, Jean-Pierre Sueur, s'est aussitôt indigné de ces propos qu’il a outrancièrement qualifiés de « graves », tandis que le président du groupe écologiste Jean-Vincent Placé, dans un rappel qui se voulait être au règlement avec la main sur le cœur, réclamait des excuses. Mais des excuses sur quoi ?...

Après une suspension de séance, Bruno Retailleau a définitivement clos le psychodrame en remettant les choses à leur juste place : « Je voudrais dire solennellement, en m'adressant à ma collègue qui n'arrêtait pas de m'interrompre, que j'ai visé la différence de couleur politique et vestimentaire. S'il y a une ambiguïté, je la lève. »

« Il ne faut pas jeter l'anathème sur les gens, prendre des propos et les déplacer pour leur donner un autre sens, ça ce n'est pas acceptable », a ensuite commenté le sénateur UMP sur le plateau de « Public Sénat ». Mais ça, la gauche sait faire…

Au fait, en plus des couleurs bariolées, Esther Benbassa a aussi trois nationalités : française, israélienne et turque. Laquelle est la plus importante pour elle ?...¢