mercredi 27 mars 2013

Un député PS remet Hollande à sa place

L
e député PS Pascal Cherki a estimé mardi à l'Assemblée que "lorsque l'on est président de la France, on n'est pas conseiller général, on prend la mesure de la situation et on change de braquet". Ce député commencerait-il à ouvrir les yeux ?
"La situation est très grave, nous sommes dans une marche à la crise très importante", a déclaré ce député de l'aile gauche du PS dans les couloirs de l'Assemblée. "Alors, quand on est président de la France, on n'est pas conseiller général de canton, on prend la mesure de la situation et on change de braquet."
"François Hollande n'a pas été élu pour conduire le peuple français sur le chemin sans fin de l'austérité et de la rigueur. Ce n'est pas cela le rêve français", a-t-il ajouté, alors que le président de la République est l'invité d'une émission spéciale de France 2 jeudi soir pour s'adresser aux Français.¢