mercredi 27 mars 2013

Napoléon et l'Europe au Musée de l'Armée

N
apoléon a conquis l'Europe et l'Europe s'est retournée contre lui. Le Musée de l'Armée à Paris propose, à partir d’aujourd’hui jusqu'au 14 juillet, un regard croisé sur l'épopée européenne de l'Empereur adulé en France au temps de sa splendeur, mais souvent raillé, détesté, caricaturé à l’étranger. Des témoignages d’une grandeur française dont nos contemporains seraient bien avisés de s’inspirer…
"Napoléon et l'Europe" est la plus importante exposition qui lui soit consacrée en France depuis l'année du bicentenaire, en 1969. Une confrontation de dizaines d'œuvres, gravures, dessins, d'artistes français et étrangers, pour comprendre comment il a bouleversé et modelé en quelques années le paysage européen.¢


Au début tout va bien ! Victorieux en Italie, Bonaparte apparaît comme un héros de la nouvelle Europe. Le portrait peint par David présenté au musée de l'Armée le montre franchissant les Alpes sur son cheval blanc, alors que, historiquement, il a banalement passé les cols à dos de mulet.
De son côté, Napoléon soigne son image. Les couronnes de lauriers et de fer avec lesquelles il se fait représenter rappellent l'héritage de l'empire romain, mais aussi celui de Charlemagne pour imposer l'idée d'une suprématie française sur l'Europe.

DES TRÉSORS DE MÉMOIRE

Fidèle à son habitude de mettre l'Histoire à portée d'un large public, le Musée de l'Armée montre toute la diversité de l'Europe à travers des œuvres, documents et objets, populaires ou raffinés, drôles ou académiques. Des trésors de mémoire parmi lesquels quelques pépites à ne pas manquer, comme l'uniforme, venu spécialement d'Angleterre, dans lequel l'amiral Nelson –un grand ennemi de l’époque- a été tué à Trafalgar.
L’exposition "Napoléon et l'Europe" montre avec une grande impartialité cette guerre de l'image et multiplie les points de vue. En moins de vingt ans, l'épopée napoléonienne n'en a pas moins marqué durablement l'Europe. Elle a éveillé le sentiment national en Allemagne, propagé les idées de la Révolution française et bouleversé des dynasties.
Napoléon a surtout imposé ce qu'il considérait comme son "chef d'œuvre", le Code Civil des Français, devenu Code Napoléon, qu'il appliqua peu à peu dans les territoires conquis et qui influence encore le droit de divers pays. L'exposition présente des exemplaires du code en espagnol, italien ou polonais.¢

("Napoléon et l'Europe" jusqu'au 14 juillet 2013, Musée de l'Armée - Hôtel national des Invalides, Paris)
Sur Internet :