lundi 18 mars 2013

Ligue du Midi : Les deux phobies du préfet Bousiges

Communiqué de la Ligue du Midi : Semaine du “bien vivre ensemble” dans le Gard - Les deux phobies du préfet Bousiges
M
onsieur le préfet du Gard a deux phobies majeures : le racisme et les fêtes votives, les secondes étant d’ailleurs à ses yeux la cause ou la conséquence de la première. Pour faire savant on pourrait dire que dans son esprit, les deux sont consubstantielles.
Pourtant, sa démarche contre les fêtes n’a pas connu un grand succès en particulier en Petite Camargue, où face à la colère de la population, il avait dû faire marche arrière dans sa volonté d'imposer le nouvel ordre moral édicté par le gouvernement, reconnaissant qu’il “n’avait pas les moyens de faire respecter la sécurité dans les fêtes”.¢


Aujourd'hui, il semblerait que le préfet, qui n’est pas en tant que tel, élu, veuille remettre le couvert et tenter de briser une nouvelle fois la fierté autochtone. En effet, du 21 au 28 mars se tiendra dans le département, une « semaine de la fraternité et du bien vivre ensemble ». Derrière cette appellation mielleuse qui sent bon son “bobo-gaucho” parisien, se cache en réalité une véritable œuvre de propagande immigrationniste et anti-patriotique doublée d'un endoctrinement de notre jeunesse puisque 1 200 élèves du département ont été sollicités pour participer à cette mascarade idéologique.

Bien entendu, monsieur Bousiges a déclaré que cette démarche se voulait “sans esprit polémique et partisan”, tout en méconnaissant le racisme anti-blanc ou anti-français. Pourtant force est de constater que les participants sont tout sauf apolitiques que ce soit le philosophe Régis Debray ou l'architecte Roland Castro, tout deux connus pour leurs engagements à l'extrême-gauche ou encore l'ex-footballeur Lilian Thuram, porte-parole de la Repentance qui lors de la coupe du monde de 1998, a voulu faire une photo avec uniquement les « blacks » de l'équipe de France.

Monsieur Bousiges, vous qui n’êtes que de passage dans le Gard, plutôt que de gaspiller l'argent public pour imposer vos pulsions mondialistes, vous devriez vous préoccuper de l'insécurité galopante dans ce département, sujet qui semblerait correspondre avec les attributs de votre fonction: braquage de commerces, home et car-jacking, violence dans les cars, attaques en règle contre les pompiers et policiers, trafic de drogue dans les rues sans parler du grand remplacement de population...

En attendant, cette “semaine” proprement dite, avec, en point d’orgue, une conférence de la LICRA, la machine bien huilée par la préfecture (c’est nous qui payons!) s’est déjà mise en route à Vauvert avec des thèmes aussi décalés que “Éducation contre le racisme” ou “Racisme et immigration” ainsi que le très provocateur “Ni valise, ni cercueil” que nos amis Pieds-Noirs et Harkis apprécieront... quoi qu’il en soit, Monsieur le préfet, vos leçons de pseudo-morale sur le multiculturalisme, nous n'en voulons pas ! Nous sommes ici Maîtres chez nous et, que cela vous convienne ou pas, nous avons bien l'intention de le rester.¢

Ligue du Midi
BP 1-7114
30912 – Nîmes cedex 2
Tel: 04 34 40 41 29 / 06 83 25 36 10