vendredi 1 mars 2013

Les beaux jours de l’anti-France : Taubira recrute Sihem Souid

F
onctionnaire, journaliste et socialiste, Sihem Souid, auteur du livre polémique « Omerta dans la police », gravite dans les réseaux PS depuis son éviction du ministère de l'intérieur sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Proche d'Arnaud Montebourg et de Yamina Benguigui, elle vient de rejoindre Christiane Taubira au ministère de la justice. L’anti-France se la pète dans ce « gouvernement »… qu’ils en profitent : ça ne durera pas !
Contractuelle du ministère de l’Intérieur, elle est l’auteur du livre « Omerta dans la police », paru en 2010, dans lequel elle décrit des actes graves (délits) et des manquements importants à l’éthique et la déontologie professionnelle qui se produiraient, selon ses dires, au sein de la Police nationale : sexisme, racisme, homophobie, atteinte à la dignité humaine, harcèlement, abus de pouvoir, déni de droit, politique du chiffre. Rien que ça !... Vraiment méchants, les Policiers !...¢

Suspendue 18 mois pour non-respect du devoir de réserve le 1er décembre 2010 (Ah, quand même !), elle vient de rejoindre le cabinet du ministre de la justice. En 2010, Sihem Souid avait participé à une conférence des « Indigènes de la République »… histoire de renouer avec « les p’tits copains »…
En 2011, elle est sanctionnée pour avoir participé au Jury des « Ya bon Awards » et se venge en accusant des policiers de viols, avant d’être, elle même, accusée de vol de passeports et de documents par son mari. Elle est très proche de la mouvance musulmane conservatrice et autres associations communautaristes.
E Avec un telle recrue au ministère de la « Justice », la racaille va pouvoir jubiler… et les victimes ont intérêt à bien se tenir.¢