mercredi 27 mars 2013

Législative de l’Oise : «Un magnifique signal d’espérance», déclare Marine Le Pen

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National
L
e résultat historique de la candidate du Front National Florence Italiani dans la deuxième circonscription de l’Oise, qui frise la victoire avec 48,54%, doit être analysé comme une extraordinaire accélération de la dynamique du Front National et un magnifique signal d’espérance.
Avec une hausse de 22 points et un quasi doublement du nombre de voix (+6000) entre les deux tours, notre candidate a pulvérisé les capacités de progression face au candidat du système, comparativement aux élections de juin dernier.
C’est un signe supplémentaire de ce que le Front National devient aux yeux des Français, de plus en plus lucides, le parti de l’espérance, face à une UMPS qui éprouve les pires difficultés à sauver ses prébendes.
Nul doute que les prochains scrutins verront le peuple, plus nombreux encore, apporter son adhésion au seul mouvement qui défend ses intérêts et lui offrir les victoires nécessaires au redressement de la France et à l’avenir des Français.¢

DERNIÈRE MINUTE- Dans une déclaration de ce matin sur France Inter, Marine Le Pen vient de déclarer que le gouvernement combinait les pires défauts de la droite et de la gauche.

« Il arrive au tour de force de réunir en même temps les pires défauts de la droite et les pires défauts de la gauche », a accusé l'eurodéputée.
Côté gauche, elle a pointé « le gaucho-laxisme dans la gestion de l'insécurité, où le délinquant doit faire l'objet de la plus grande considération quand la victime doit se faire discrète. »
Elle a cité encore « le mépris des valeurs traditionnelles, que l'on peut d'ailleurs toucher du doigt dans l'affaire du mariage homosexuel ». La dirigeante du FN y a ajouté la gestation pour autrui, « qui est une marchandisation ultime du vivant, de l'humain », mais ne figure pas dans les projets du gouvernement.
Côté droite, Mme Le Pen a dénoncé « l'ultralibéralisme, la fascination pour le commerce et la finance et cette tendance éminemment critiquable à venir en aide à ceux qui n'en ont pas besoin ».¢